•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La plupart des restrictions sont levées dans les campus des universités de Fredericton

Une étudiante regarde par la fenêtre sur laquelle a été installé un coeur.

Les étudiants de la résidence Magee de l'Université du Nouveau-Brunswick à Fredericton sont en quarantaine après la découverte de 12 cas de COVID-19.

Photo : CBC / Maria Jose Burgos

Radio-Canada

L’Université du Nouveau-Brunswick (UNB) et l’Université St. Thomas à Fredericton ont rouvert leurs portes lundi, plus d’une semaine après avoir limité leurs services à l’essentiel en raison d’une éclosion de COVID-19 à la résidence étudiante Magee.

Les étudiants, les professeurs et les membres du personnel peuvent revenir sur le campus en suivant les règles sanitaires.

La COVID c’est difficile, indique le recteur de l’Université du Nouveau-Brunswick Paul Mazerolle. L’incertitude crée de l’inquiétude et nous n’avons pas encore fini.

Le confinement se poursuite à la résidence Magee

Les étudiants de la résidence Magee et leur famille le cas échéant doivent cependant rester en isolement.

La santé publique a découvert jusqu’à présent 12 cas reliés à cette résidence. Le variant indien de la COVID-19 est à l'origine de l’éclosion.

Alex Hill-Stosky en est à son neuvième jour d’isolement. Il habite un appartement de la résidence Magee avec sa famille. Il raconte que plusieurs personnes sont anxieuses et frustrées par le confinement.

Les gens se sentent comme des objets d’une expérience au lieu de personnes, déplore l’étudiant en ingénierie.

Le système de ventilation est adéquat

Paul Mazerolle comprend l’inquiétude des résidents, mais ajoute que l’isolement est l’unique solution pour éviter la propagation du virus.

Il ajoute que des experts ont procédé à l’inspection du système de ventilation et que celui-ci est adéquat.

Ce que les experts nous disent, c’est qu’il n’y a pas d’indices qui suggèrent que la ventilation pose un risque de transmission de la COVID-19, explique le recteur.

La résidence devrait rouvrir le 8 mai.

Réouverture de l’école George Street

L’école intermédiaire George Street de Fredericton a accueilli la plupart de ses élèves lundi matin.

Seules les personnes qui ont reçu des consignes spécifiques de la santé publique sont tenues de rester en isolement.

Façade de l'édifice.

Les élèves de l'école George Street sont retournés en classe lundi.

Photo : CBC / Elizabeth Fraser

Dans une note envoyée aux parents, la direction de l’école indique que les lieux ont été nettoyés en profondeur et que les personnes qui n’ont pas été contactées peuvent revenir dans l’établissement sans s’inquiéter.

Le cas de COVID-19 décelé à l’école George Street est lié à l’éclosion de la résidence Magee.

Avec les renseignements d'Elizabeth Fraser de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !