•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mathieu Fleury veut réduire la vitesse dans le quartier Rideau-Vanier

La rue Rideau au printemps en journée.

Mathieu Fleury propose d’abaisser les limites de vitesse dans six secteurs différents du quartier Rideau-Vanier (archives).

Photo : Radio-Canada / Jonathan Dupaul

Radio-Canada

Le conseiller municipal du quartier Rideau-Vanier, à Ottawa, Mathieu Fleury, souhaite réduire les limites de vitesse à 30 km/h dans des secteurs résidentiels.

Mercredi, M. Fleury présentera un rapport en ce sens au comité des transports de la Ville.

Le conseiller propose d’abaisser les limites de vitesse dans six secteurs différents du quartier Rideau-Vanier délimité par les rues suivantes :

  • La promenade Vanier à l’est, la rue Cantin à l’ouest, l’avenue Beechwood au nord et le chemin de Montréal au sud.
  • La route River Nord à l’est, l’avenue Greensway à l’ouest, la rue Lenore Place au nord et l’avenue Mark au sud.
  • L’avenue King Edward à l’est, la route Range à l’ouest, l’avenue Laurier Est au nord et l’avenue Lees au sud.
  • L’avenue King Edward à l’est, la rue Charlotte à l’ouest, la rue Rideau au nord et l’avenue Laurier Est au sud.
  • La promenade Sussex à l’ouest, l’avenue King Edward à l’est, la rue Murray au nord et la rue Rideau au sud.
  • La promenade Sussex à l’ouest, l’avenue King Edward à l’est, la rue Boteler au nord et la rue St-Patrick aux sud.

La majorité du quartier représenté par M. Fleury se situe dans une zone de 50 km/h. Il y a cependant des limites de vitesse de 40 km/h dans le secteur de la Côte-de-Sable, et une de 30 km/h dans Vanier.

M. Fleury est photographié en marge d'une réunion du conseil municipal d'Ottawa.

Mathieu Fleury, conseiller du quartier Rideau-Vanier (archives)

Photo : Radio-Canada / Jean Delisle

Les quartiers résidentiels sont uniques, s’est exclamé M. Fleury, samedi, lors d’un entretien avec CBC.

Nous voulons abaisser les vitesses simplement pour que les gens puissent profiter de la marche, pour qu’ils puissent aller à l’école en sécurité, [pour] qu’ils puissent aller au parc.

Des groupes communautaires en faveur

Selon le rapport du conseiller municipal, des résidents du quartier demandaient des mesures pour abaisser les limites de vitesse.

Ce serait, dans l’ensemble, une bonne idée de réduire [la vitesse]. Je suis donc totalement en accord, s’est prononcé le coprésident du comité des transports de l’Association communautaire Basse-ville, Jordan Ferraro.

Ce dernier a aussi indiqué son intérêt à voir des limites de vitesse réduite près du parc Bordeleau et d’autres parties de la basse-ville.

Selon lui, il est important d’avoir des limites de vitesse basses près du marché By, non seulement en raison de la quantité de touristes et de la circulation, mais aussi pour le bien des résidents vivant à proximité.

De son côté, Action Côte-de-Sable, un autre groupe communautaire, croit aussi qu’il faut appuyer l’initiative du conseiller.

Pour les déplacements automobiles dans les petits pâtés de maisons du quartier, il n’est pas nécessaire que le trafic se déplace à plus de 30 km/h, a fait valoir le groupe dans un communiqué.

Les avantages en termes d’amélioration du sentiment de sécurité et de réduction des risques de blessures […] valent bien quelques secondes […] supplémentaires qui pourraient ralentir les conducteurs, a ajouté l’organisme.

Malgré l’appui des organismes, la proposition de M. Fleury devra tout de même recevoir l’approbation du conseil municipal.

M. Fleury espère mettre en place la majorité des réductions de vitesse cette année, bien qu’il faudra peut-être attendre au printemps prochain pour le faire.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !