•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des photographes de la Colombie-Britannique finalistes d'un concours sur le climat

Une abeille butine.

« Les abeilles sont vitales pour la préservation de l'équilibre écologique et de la biodiversité dans la nature. La pollinisation est la clé de la production alimentaire », croit le photographe Amit Sharma.

Photo : Amit Sharma

Radio-Canada

Quatre photographes de la Colombie-Britannique ont été sélectionnés par le haut-commissariat du Royaume-Uni à Ottawa lors du concours Capturing Climate, en amont du Sommet mondial sur le climat qui aura lieu à Glasgow, en Écosse.

Matt Lazzarotto, de Kamloops, Amit Sharma et Sophie Pilkington, de Vancouver, ainsi que de Tyler Martin, de Vernon, sont parmi les sept artistes canadiens à s’être démarqués en illustrant les changements climatiques.

Le concours a été remporté par Ray Mackey, de Paradise, à Terre-Neuve. Des photographes du Québec et du Nouveau-Brunswick comptent aussi parmi les finalistes.

Matt Lazzarotto croit que sa photo montrant les séquelles d'un feu de forêt envoie un message clair sur les effets dévastateurs du changement climatique .

Des arbres incendiés à McLure, dans l'Intérieur de la Colombie-Britannique.

L'avenir de notre planète dépend de chacune de nos actions aujourd'hui, croit le photographe Matt Lazzarotto.

Photo : Matt Lazzarotto

L'incendie de McLure est survenu il y a plus de 17 ans, en juillet 2003, et les dommages qu’il a causés sont toujours bien visibles. Pendant 75 jours, le feu a brûlé plus de 260 000 kilomètres carrés de terre dans la région de South Thompson. Des milliers d'habitants ont été évacués.

Matt Lazzarotto est ravi de penser que sa photo pourrait être montrée aux délégués des Nations unies lors du Sommet sur le climat.

De la glace sur des roches du lac Abraham.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Tyler Martin a choisi cette image parce qu'elle montre comment le changement climatique a des effets sur les conditions du lac Abraham.

Photo : Tyler Martin

Tyler Martin voudrait pour sa part transmettre un message de gratitude aux dirigeants du monde avant la conférence sur le climat de la COP26. Merci pour vos efforts de sensibilisation.

Je suggérerais également de regarder un documentaire de Netflix intitulé Seaspiracy. Je l'ai récemment regardé avec ma femme et ça nous a ouvert les yeux et donné le désir de défendre la Terre et les créatures avec qui nous partageons ce monde.

Des éoliennes dans le paysage montagneux de la Colombie-Britannique.

Sophie Pilkington a choisi de soumettre cette photo, car elle incarne à la fois le changement climatique et l'action climatique.

Photo : Sophie Pilkington

Leurs œuvres seront exposées devant les bureaux du haut-commissariat du Royaume-Unis à Ottawa et pourraient se retrouver dans des bureaux de diplomatie britannique à travers le monde.

La Conférence des Nations unies sur les changements climatiques se tiendra à Glasgow, en Écosse, le 1er et le 2 novembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !