•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois infractions pour non-respect de la quarantaine à Bromont

Une pancarte rappelle aux voyageurs de faire leur quarantaine à l'aéroport Montréal-Trudeau, le 29 décembre 2020.

Trois personnes n'ont pas respecté la quarantaine obligatoire à Bromont.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Les policiers ont rédigé trois rapports d'infraction pour non-respect de la quarantaine obligatoire la semaine dernière à Bromont.

Les policiers de Bromont sont intervenus dans deux différentes résidences jeudi et vendredi dernier, explique Amélie Vincelette, agente aux relations communautaires et médiatiques au Service de police de Bromont.

Avec une liste fournie par la GRC [qui comporte] les noms et adresses des personnes, les policiers se rendent sur place pour vérifier si la loi sur le respect de la quarantaine est bien respectée par ces personnes. Si elles ne sont pas à l’adresse, à ce moment-là les policiers rédigent un rapport d’infraction général, souligne-t-elle.

L’agente Vincelette précise qu'il revient ensuite à la Direction des poursuites criminelles et pénales (DPCP) de décider si des accusations seront portées ou non contre ces personnes.

Diminution des infractions à Sherbrooke

Pendant ce temps, le nombre d'infractions liées aux mesures sanitaires diminue légèrement à Sherbrooke. Du 27 avril au 3 mai, le Service de police de Sherbrooke (SPS) a remis 31 constats pour non-respect du couvre-feu et 21 pour des rassemblements illégaux, soit une dizaine de moins que la semaine précédente.

De ce nombre, 17 constats ont été donnés samedi pour un rassemblement survenu dans la cour d'une résidence de la rue King-George. Onze de ces contrevenants étaient présents à la manifestation contre les mesures sanitaires, qui s'était tenue un peu plus tôt dans la journée au Marché de la Gare.

La semaine dernière, 31 constats d'infraction pour non-respect du couvre-feu ainsi que 31 constats pour des rassemblements avaient été remis.

À Granby, le Service de police a remis 11 constats pour non-respect du couvre-feu et 4 pour des rassemblements illégaux la semaine dernière.

Les contrevenants sont passibles d’une amende pouvant aller de 1000 à 6000 $.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !