•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sept nouveaux cas de COVID-19 à Terre-Neuve et une douzaine sur un navire au large

Le bateau vu près de la côte.

Le navire de marchandises Federal Montreal dans la baie de la Conception, à Terre-Neuve.

Photo : CBC / Heather Gillis

Radio-Canada

Les autorités médicales de Terre-Neuve-et-Labrador signalent dimanche sept nouveaux cas de COVID-19 parmi la population. Le gouvernement confirme aussi que 12 personnes ont contracté la maladie à bord d’un navire de marchandises présentement amarré dans la baie de la Conception.

Les sept cas à travers la province sont tous liés à des déplacements ailleurs au Canada, selon la santé publique. Samedi, 332 tests de dépistage ont été réalisés.

Il y a désormais 51 cas actifs de COVID-19 connus des responsables de santé publique de la province.

Deux personnes atteintes de COVID-19 étaient hospitalisées dimanche à Terre-Neuve-et-Labrador, une de moins que la veille.

L’une de ces personnes ayant été hospitalisée fait partie de l’équipage du Federal Montreal, un navire où un premier cas de COVID-19 avait récemment été décelé.

Après avoir testé tous les membres d’équipage, le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador a confirmé dimanche que 11 d’entre eux avaient à leur tour obtenu un résultat positif.

Les 11 individus qui ne sont pas à l’hôpital sont sur le navire et ne peuvent le quitter.

Selon le gouvernement, l’équipage respecte les ordres de la santé publique, et il n’y a aucun risque de transmission du virus hors de ce bateau.

Avis d’exposition sur un avion

La santé publique a émis un avertissement d’exposition possible au coronavirus sur le vol 8016 d’Air Canada qui a effectué la liaison entre Montréal et Saint-Jean de Terre-Neuve le jeudi 29 avril.

Tous les passagers de ce vol doivent communiquer avec le 811 pour passer un test de dépistage, demande-t-on.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.