•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une île entière se fait vacciner contre la COVID-19 en Colombie-Britannique

Deux femmes et un homme devant un camion. L’une d'elles transporte une glacière.

Des infirmières récupèrent une livraison de doses de vaccin contre la COVID-19 à destination de l'île Denman.

Photo : Radio-Canada / Greg Rasmussen

Radio-Canada

L'île Denman, qui compte une population de 1200 habitants, est l'une des 28 communautés situées sur ou près de l'île de Vancouver où tous les adultes se sont vu offrir une première dose de vaccin contre la COVID-19.

Le but de la campagne est de vacciner le plus d’adultes possible dans la communauté pendant trois jours et de créer une immunité collective pour l'île. Cette première dose ne garantira pas l'immunité, mais c'est un pas dans cette direction.

L'équipe de vaccination s'est mise au travail dans une salle communautaire locale entre mercredi et vendredi la semaine dernière.

L'un des premiers en ligne pour la vaccination était Brian Holt. Un de ses amis est récemment décédé de la COVID-19.

C'est à ce moment-là que j’ai compris que c'était réel, dit-il. Je savais que c'était là, mais je ne l'avais pas pris au sérieux.

La potière locale Vasilia Wees était là pour être vaccinée dans l'espoir d'aider à protéger sa famille. Je travaille en studio avec mon beau-père, qui a 82 ans, et j'ai dû faire quelques changements.

Rick Paisley, un infirmier à la retraite qui vit sur l'île, dit que quelques insulaires s'opposent au vaccin, mais pas beaucoup. La proportion d'anti-vaccins est très faible par rapport aux personnes qui suivent les directives, dit-il.

Des données sont toujours en cours de collecte sur l'efficacité de l'approche communautaire dans son ensemble, mais de nombreuses personnes interrogées sur l'île Denman affirment que cela augmente à tout le moins leur tranquillité d'esprit.

La Régie de la santé de l’île de Vancouver, qui gère les cliniques, ne publie pas de chiffres exacts sur le nombre de doses administrées. Un porte-parole a déclaré que vendredi, le district avait administré 286 414 premières doses, ce qui représente 38,8 % de sa population totale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !