•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marc Parent croit que Rimouski-Neigette pourrait repasser en « zone rouge »

Le maire de Rimouski, Marc Parent, au micro

Le maire de Rimouski, Marc Parent (archives).

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Radio-Canada

Même si les mesures spéciales d'urgence viennent tout juste d'entrer en vigueur dans une bonne partie du Bas-Saint-Laurent, le maire de Rimouski, Marc Parent, invite la santé publique et le gouvernement Legault à les reconsidérer dans la MRC de Rimouski-Neigette.

Marc Parent reconnaît que, pour ce faire, le nombre de nouveaux cas dans la MRC devra demeurer très bas.

Il fonde toutefois son optimisme sur le fait que seulement six nouveaux cas ont été enregistrés en fin de semaine, dans Rimouski-Neigette.

Le maire y voit une démonstration que la récente éclosion se limitait à peu d'événements et que la santé publique a su limiter les dégâts.

J'ai bon espoir que si on pouvait ramener ça à deux ou trois nouveaux cas par jour, rapidement, le gouvernement va se dire qu'on peut ramener ça en zone rouge pour Rimouski-Neigette, plaide M. Parent.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

On pourrait ainsi rouvrir les commerces, sans nécessairement attendre les deux semaines prévues [de mesures d'urgence].

Une citation de :Marc Parent, maire de Rimouski

Toujours selon le maire de Rimouski, la hausse du nombre de nouveaux cas de COVID-19 vécue à Rimouski, au cours de la dernière semaine, est due à ce qu'il qualifie d'événements ponctuels. Au même titre que ce qu'on avait vu avec le bar La P'tite Grenouille en novembre dernier, dit-il.

Découvrez-vous comment fonctionnent les vaccins contre le SRAS-CoV-2.

Le maire note que le nombre de cas actifs est beaucoup plus bas dans Rimouski-Neigette que dans les MRC de l'ouest du Bas-Saint-Laurent. Le taux y est de moins de 130 cas actifs pour 100 000 habitants contre plus de 350 cas actifs pour 100 000 habitants dans les MRC de Rivière-du-Loup, de Kamouraska ou de Témiscouata.

Selon le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent, deux nouveaux cas de COVID-19 ont été enregistrés dans Rimouski-Neigette le 2 mai.

Actuellement, toutes les MRC du Bas-Saint-Laurent sont touchées par ces mesures spéciales d'urgence, à l'exception des MRC de La Mitis, de La Matapédia et de La Matanie.

Avec les informations de Denis Leduc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !