•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : l'Assemblée législative de l'Alberta suspend ses travaux

La cheffe de l'opposition, Rachel Notley, n'a pas mâché ses mots pour critiquer le leadership de Jason Kenney.

Vue de l'Assemblée législative de l'Alberta, située à Edmonton, en hiver.

Les travaux de l'Assemblée législative seront suspendus pendant au moins deux semaines.

Photo : Radio-Canada / Emilio Avalos

Radio-Canada

L'Assemblée législative de l'Alberta suspend ses travaux pour une période d'au moins deux semaines en réponse à la flambée du nombre de cas de COVID-19 dans la province.

Alors que la COVID-19 continue de se répandre en Alberta, le gouvernement a décidé qu'il serait imprudent de demander aux députés de partir de toutes les régions de la province pour converger vers Edmonton après une semaine passée dans leurs circonscription, explique le leader parlementaire du gouvernement et député de Rimbey–Rocky Mountain House–Sundre, Jason Nixon, dans un communiqué.

Le gouvernement précise qu'aucun cas de COVID-19 n'a été détecté jusqu'à présent chez des députés ou des membres du personnel.

Le conseil des ministres continuera de se rassembler virtuellement et les comités législatifs poursuivront leurs travaux à distance. Les travaux en Chambre, eux, devraient reprendre au plus tôt le 17 mai.

Le gouvernement indique toutefois que les députés pourraient être rappelés plus tôt à Edmonton si les circonstances l'obligent.

Le règlement instituant la possibilité de suspendre les travaux en Chambre en cas de risque pour la sécurité a été adopté par les députés plus tôt ce printemps. La décision annoncée dimanche a été prise après consultation des partis d'opposition, soutient Jason Nixon.

Jason Kenney est un peureux

La décision du gouvernement de Jason Kenney est répréhensible, selon la chef de l'opposition néo-démocrate, Rachel Notley.

Mon message pour Jason Kenney est concis : présente-toi au travail et fais ton boulot. Notre premier ministre est parti se cacher, c'est un peureux.

Une citation de :Rachel Notley, chef du Nouveau Parti démocratique

À son avis, cette décision n'a pas été prise dans l'intérêt du public, bien au contraire.

Rachel Notley s'adresse aux médias.

La cheffe du Nouveau Parti démocratique (NPD) de l'Alberta, Rachel Notley.

Photo : Radio-Canada

Il y a des travailleurs qui sont encore obligés de vendre des cornets de crème glacée dans des centres commerciaux bondés, lance-t-elle. « Le gouvernement a la responsabilité de protéger le public avec de nouvelles règles et ces règles, l'Assemblée législative doit en discuter. »

Jason Kenney choisit le pire moment pour fermer à clé les portes de l'Assemblée, dit Rachel Notley. Avec 2433 nouveaux cas de COVID-19, samedi, l'Alberta enregistrait son nombre de nouvelles infections le plus élevé depuis le début de la pandémie.

Contrairement à ce que prétend Jason Nixon, Rachel Notley soutient que son parti n'a jamais été consulté par rapport à cette décision.

De notre côté, nous étions prêts à rentrer au travail et à confronter le gouvernement avec des questions sur la sécurité dans les écoles et le triage des salles d'urgence, affirme-t-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !