•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bois : Québec solidaire veut satisfaire la demande interne avant les exportations

L'usine  Norbord West Fraser à La Sarre.

L'usine Norbord West Fraser à La Sarre roule à plein régime pour répondre à la demande du marché en bois d'oeuvre.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Québec solidaire propose au gouvernement d'imposer des quotas de bois qui doivent demeurer au Québec pour freiner la hausse des prix de ce matériau.

Ces derniers mois, le prix de ce produit a atteint des sommets et la tendance n'est pas près de s'inverser.

Pour répondre à la demande toujours grandissante au Québec, la députée de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, Émilise Lessard-Therrien, croit qu'il faut d'abord approvisionner le marché local et réduire les exportations vers les États-Unis, qui reçoivent près de la moitié de la production locale.

C'est pas normal que cette forêt-là, qui nous appartient collectivement, soit davantage exportée du côté des États-Unis puis qu'on se retrouve à payer la grosse facture.

Une citation de :Émilise Lessard-Therrien

Les prix augmentent et on a moins de disponibilité pour ces matériaux-là ici au Québec. Nous, ce qu'on dit, c'est que la forêt publique nous appartient collectivement. Elle doit servir à répondre à nos besoins d'abord et, en créant ces quotas-là selon l'approvisionnement qu'on a au Québec, ça va diminuer la pression sur la ressource et on fait le pari que ça va faire baisser les prix, dit la responsable du dossier des Forêts, de la Faune et des Parcs à Québec solidaire.

Le Bureau du forestier en chef du Québec serait alors chargé notamment de prévoir les besoins en bois et les quotas qui doivent rester sur le marché local ou encore de déterminer si les approvisionnements actuels et prévus sont suffisants.

La députée croit que le prix du bois et sa rareté vont avoir un impact sur la crise du logement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !