•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La PPO de retour dans la Première Nation de Pikangikum

Une carte de l'Ontario

La Première Nation Pikangikum se situe à deux heures de vol de Thunder Bay et n’est pas accessible par la route.

Photo : Google Earth

Radio-Canada

Près de six semaines après que des agents de la Police provinciale de l'Ontario (PPO) eurent été expulsés de la Première Nation de Pikangikum à la suite d'allégations d'incidents impliquant des agents, la police est de retour dans la communauté.

Les services de police et de soins infirmiers ont été rétablis après la conclusion d'une entente cette semaine, peut-on lire dans un communiqué publié par la Première Nation vendredi après-midi.

Le retour des agents de la Police provinciale de l'Ontario est assorti de conditions, notamment que les agents travaillent aux côtés des gardiens de la paix de Pikangikum et qu'ils contribuent à la formation afin de poursuivre le développement du service de police autonome de Pikangikum.

Le chef et le conseil ont permis aux agents de retourner dans la communauté mercredi soir, selon le communiqué.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !