•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des accusations portées après un affrontement lors d’une manifestation

Une autopatrouille du Service de police de Regina.

L'accusé doit comparaître le 21 août.

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

Radio-Canada

Des accusations de voies de fait sont portées contre un homme de 33 ans, à la suite d’un incident qui s'est produit lors d’une manifestation contre les mesures sanitaires à Regina la semaine dernière.

L’homme, qui fait face à deux chefs de voies de fait simples, estime que sa partenaire et lui ont été brimés lors de cet incident, qui s’est produit près du parc Victoria.

Plus de 100 personnes étaient rassemblées le 24 avril pour protester contre les restrictions imposées par la santé publique, contrevenant aux ordres sanitaires qui proscrivent le rassemblement de foules.

Selon la police, l'incident se serait produit un peu après 17 h 30. L'homme conduisait un véhicule en direction est sur l’avenue Victoria, en face du parc, quand il s’est arrêté.

Une passagère, que l’homme désigne comme étant sa petite amie, serait sortie du véhicule. Toujours selon la police, elle aurait tenté d’enlever des panneaux placés là par des participants à la manifestation. Deux manifestants auraient tenté de l’empêcher de prendre les panneaux.

L’homme aurait alors quitté la voiture et aurait frappé les deux protestataires. Les deux hommes, âgés de 62 et de 26 ans, auraient subi des blessures mineures, selon la police.

Joint sur sa page Facebook samedi, le conducteur du véhicule indique qu’il tente toujours d'obtenir un avocat mais déclare que les manifestants impliqués dans l’incident se sont attaqués à sa copine.

La police indique que l’accusé devra livrer sa version des faits à la cour. Il doit comparaître le 21 août.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !