•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Éclosion de COVID-19 dans une école de Yellowknife

Le coronavirus SRAS-CoV-2 vu au microscope.

Jusqu'à maintenant, cinq cas seraient liés à cette éclosion, selon la santé publique des Territoires du Nord-Ouest

Photo : via reuters / NIAID-RML

Radio-Canada

Une personne liée à l’École N.J. Macpherson, à Yellowknife, a reçu un résultat positif à un test de dépistage du coronavirus à l’origine de la COVID-19. La source de l’infection n’a pas encore été déterminée. L’école devient la première des Territoires du Nord-Ouest à devoir fermer à cause d’une éclosion de COVID-19.

Selon la médecin hygiéniste en chef du territoire, Kami Kandola, quatre autres cas pourraient être liés à celui-ci.

Les autorités de santé publique ont trouvé un risque d’exposition à cette école primaire et une éclosion y a été déclarée.

Toutes les activités parascolaires de la ville sont suspendues jusqu’à nouvel ordre, déclare la Dre Kandola.

Toute personne s’étant trouvée à l’École N.J. Macpherson du 26 au 29 avril est priée de s’isoler pendant 14 jours et d’être à l’affût de l’apparition de symptômes.

Tous les cours donnés par l’école auront lieu en ligne à compter de lundi, et ce, pendant 14 jours.

Tous les nouveaux cas détectés sont considérés comme infectés par un variant du coronavirus jusqu’à preuve du contraire, indique la Dre Kandola.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !