•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Du compost gratuit pour les Réginois du 7 au 10 mai

Le projet pilote de compostage résidentiel est un succès selon la Ville.

Un bac vert de compostage débordant de fleurs.

Quelque 300 tonnes de nourriture et de résidus de jardin ont été compostées au cours des 6 premiers mois du projet pilote.

Photo : Radio-Canada / John Cullen

Radio-Canada

Les habitants de Regina qui souhaitent obtenir du compost gratuit peuvent le faire dès cette semaine, annonce la Ville, à la suite des succès de son projet pilote de compostage résidentiel mis en place il y a six mois.

La Ville inscrit cette offre dans le cadre de la semaine de sensibilisation au compostage qui a lieu du 2 au 8 mai.

Le compost provient du dépôt des résidus de jardin de la ville ainsi que des déchets organiques obtenus par le biais du projet pilote.

Nous sommes vraiment heureux de pouvoir offrir du compost gratuitement aux résidents qui pourront l’utiliser chez eux, indique le directeur général des services aux citoyens, Kim Onrait, dans un communiqué de presse. Il précise que le compost est idéal pour les travaux d’aménagement paysager, les parterres de fleurs et les terrains.

Les participants au projet pilote sont les premiers à pouvoir se servir, les 1er et 2 mai. Le site du dépôt des résidus de jardinage sur la rue Fleet sera ensuite ouvert au public général, qui pourra y accéder du 7 au 10 mai ou jusqu’à épuisement des stocks.

Les personnes qui souhaitent se procurer du compost doivent apporter leurs pelles et leurs seaux.

Le projet pilote de ramassage des déchets recyclables et organiques est en cours à Regina depuis septembre dernier et 2800 résidences y participent. Selon la Ville, 300 tonnes de matériel ont été récoltées au cours des six premiers mois du projet et la Ville observe une diminution de 29 % des déchets dans les bacs bruns.

Selon la Ville, 81 % des gens sont fortement satisfaits du programme, 80 % disent avoir utilisé les bacs verts pour les déchets organiques et alimentaires, et 35 % disent que le programme entraîne aussi des défis auxquels il faut répondre.

Les employés travaillent à remédier aux problèmes soulevés pendant la seconde moitié du projet pilote, précise la Ville. Un élargissement du programme à l’ensemble des résidents est prévu en 2023.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !