•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pêche aux crevettes : l’industrie craint que la saison ne soit pas lucrative

Des crevettes dans un filet.

L’Association des producteurs de fruits de mer (ASP) propose 1 $ par livre de crevettes pour la saison 2021.

Photo : CBC

Radio-Canada

Les négociations entourant le prix de la crevette pour les pêcheurs de Terre-Neuve-et-Labrador amènent ces derniers à se demander si les sorties en mer de la saison à venir en vaudront la peine.

L’Association des producteurs de fruits de mer (ASP) propose 1 $ par livre de crevettes, mais le syndicat de la Fish, Food and Allied Workers en demande 1,50 $.

Rendell Genge, pêcheur de crevettes de la côte ouest de Terre-Neuve depuis 1970, indique avoir connu plusieurs fluctuations de prix en cinquante ans.

Toutefois, cette année, il est catégorique : Il est hors de question de faire la pêche pour un dollar la livre, dit-il.

Nous avons eu une rencontre de groupe mardi, et avons décidé à l’unanimité que nous n’allIons pas pêcher pour moins de 1,50 $ la livre.

Nous allons nous accrocher et voir ce que les marchés nous réservent à l’avenir. S’ils ne peuvent se permettre de payer plus, nous ne pouvons pas non plus nous permettre de pêcher.

Une citation de :Rendell Genge, pêcheur de crevettes de Terre-Neuve-et-Labrador

La présidente du comité 3K South et pêcheuse de crevettes de Carmanville, Heather Starks, croit aussi que le prix proposé par l'ASP est trop bas.

 L’année dernière, il était légèrement plus élevé et pourtant, les gens ont eu du mal à rentabiliser leurs prises, souligne-t-elle. Tous les stocks de crevettes n’ont d’ailleurs pas été pêchés l’an dernier dans notre région.

Les négociations sur le prix de ce crustacé continuent au mois de juin.

À ce moment, les pêcheurs de la province pourront décider s’ils vont ou non pêcher lors de la saison d’été 2021.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !