•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville tend l'oreille pour identifier un bruit mystérieux dans Saint-Jean-Baptiste

Des cyclistes circulent sur la rue Saint-Jean, à Québec.

Certains l'entendent, d'autres non : d'où vient le mystérieux bruit que certains comparent au supplice de la goutte chinoise, dans Saint-Jean-Baptiste?

Photo : Radio-Canada / Sylvain Roy Roussel

Radio-Canada

Un mystérieux bourdonnement intrigue les résidents du quartier Saint-Jean-Baptiste, à Québec. Audible lorsque le soleil se couche et que le brouhaha du centre-ville s’estompe, ce bruit lancinant et étouffé semble être devenu particulièrement sonore depuis l’entrée en vigueur du couvre-feu. 

Sarah Généreux habite Saint-Jean-Baptiste depuis qu’elle a 7 ans. Ce bruit mystérieux ne lui avait jamais chatouillé l’oreille avant le début du mois de mars.

Depuis, ce bourdonnement ne la quitte plus.

Ce son-là m’a réveillée, et maintenant je l’entends sans arrêt, jour et nuit.

Une citation de :Sarah Généreux, résidente du faubourg Saint-Jean-Baptiste

Quand tous les sons sont coupés, c'est là qu'on l'entend, explique-t-elle.

Ce bruit, il est, à son oreille, lancinant… et persistant. Comme le supplice de la goutte d'eau, décrit-elle.

Intriguée par ce son, Sarah Généreux a contacté le 3-1-1, la ligne téléphonique des services municipaux.

Un technicien est venu bien gentiment écouter. Lui ne l'entendait pas, mais il avait un sonomètre et il a pris des mesures, explique-t-elle. Le lendemain, il m'a dit qu'il n'avait détecté aucun son problématique. Je me suis demandé si c'était moi, le problème.

Mme Généreux a d’abord pensé qu’elle avait peut-être un acouphène. 

Un séjour à l’extérieur de la ville l’a convaincue que non. 

Je suis allée dans Charlevoix et je ne l'entendais pas, dit-elle.

Un bruit qui en gêne plusieurs

Sarah Généreux n’est pas la seule résidente du faubourg qui entend ce son. Sa soeur, qui loge à quelques pâtés de maisons de chez elle, l’entend aussi.

Dans le secteur, c’est un enjeu soulevé souvent, et depuis longtemps, au sein du conseil de quartier.

C’est récurrent depuis plusieurs mois, voire même plusieurs années, affirme Mélissa Coulombe-Leduc, présidente du conseil de quartier Saint-Jean-Baptiste. Il en est souvent question sur le groupe Facebook du quartier.

Mme Coulombe-Leduc n’a jamais elle-même entendu le son mystérieux. Plusieurs concitoyens l’ont toutefois porté à son attention.

Depuis le début de la pandémie, c’est plus fréquent parce que, justement, il y a moins de bruits, dit-elle. On parle d’un vrombissement, vraiment d’un bruit sourd, constant, à très basse fréquence.

La Ville tend l'oreille

Selon une publication apparue sur la page Facebook du groupe de quartier, la Ville de Québec mène des tests, ce dimanche, pour tenter de remonter à l’origine de ce bruit intrigant.

La source n’est pas identifiée. Peut-être même qu’on parle de plusieurs sources.

Une citation de :Mélissa Coulombe-Leduc, présidente du conseil de quartier Saint-Jean-Baptiste

La Ville demande aux citoyens de porter attention à ce son et de signaler toutes les pistes pouvant mener à ce qui le cause.

Les résidents à l’oreille fine ont hâte que le mystère soit élucidé.

Ce bruit rend fou. Il faut que ça cesse au plus vite, implorait une résidente de Montcalm, samedi soir, sur le groupe Facebook de quartier.

Avec les informations de Kassandra Nadeau-Lamarche

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !