•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quarantaine des voyageurs : le Nouveau-Brunswick accorde des exceptions

Photographiée de l'extérieur, silhouette d'un homme qui ouvre les rideaux de sa chambre d'hôtel, le soir.

Depuis le 24 avril, le Nouveau-Brunswick désigne des hôtels pour la quarantaine de certains voyageurs.

Photo : La Presse canadienne / Darryl Dyck

Radio-Canada

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick semble assouplir discrètement ses nouvelles exigences de quarantaine, huit jours après les avoir annoncées.

Depuis le 24 avril, les personnes qui entrent au Nouveau-Brunswick pour des raisons jugées non essentielles doivent s'isoler dans l’un des hôtels désignés par le gouvernement provincial.

Elles n’avaient pas le droit de s’isoler dans un domicile pendant les 7 premiers jours de leur quarantaine, insistait la province.

Ces personnes doivent payer environ 200 dollars par jour pour leur quarantaine. La province paie seulement l’hébergement des étudiants.

Samedi, dans son communiqué quotidien faisant le point sur la pandémie de COVID-19, le gouvernement écrit : Il peut y avoir des cas individuels qui nécessitent une solution de rechange à un hôtel précis, comme une résidence unifamiliale.

Chaque situation sera évaluée au cas par cas, ajoute-t-on.

Questionné à ce sujet, le gouvernement provincial a offert samedi peu de précisions. Il n’a pas indiqué quelles situations entraîneraient des exceptions, ni expliqué les raisons de cette apparente ouverture à modifier ses règles.

Nous ne sommes pas en mesure d’entrer dans les détails, étant où [sic] la situation de chaque personne peut être différente, a répondu samedi après-midi dans un courriel Elaine Bell, une porte-parole du ministère de la Justice et de la Sécurité publique du Nouveau-Brunswick.

Le gouvernement avait initialement désigné sept hôtels pour la quarantaine.

Deux se sont désistés, un troisième a demandé à être retiré de la liste, et certains autres n’étaient pas vacants. En revanche, un établissement s’est ajouté à Edmundston.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !