•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des soeurs de Red Deer offrent un vaste domaine pour la préservation de la faune

Vue aérienne d'une forêt et de plaines bordant une rivière sinueuse.

Le terrain bordant la rivière Red Deer a été cédé par les soeurs Ruth et Dorothy Bower à Conservation de la nature Canada.

Photo : Conservation de la nature Canada / Brent Calver

Radio-Canada

Deux soeurs des environs de Red Deer, en Alberta, ont donné un terrain à Conservation de la nature Canada afin de le transformer en sanctuaire pour les aigles, les blaireaux et autres espèces fauniques.

Ruth et Dorothy Bower ont donné un domaine de 193 hectares détenu par leur famille depuis trois générations sur la rive ouest de la rivière Red Deer.

Désormais appelé Sanctuaire faunique Bower, le domaine permettra maintenant aux plantes et animaux locaux de s’épanouir à l’abri de menaces humaines. Sa nature de refuge en fait un lieu fermé au public.

Le conseiller municipal, archiviste de Red Deer et ami de la famille Bower, Michael Dawe, explique qu’un tel don fait par les soeurs Bower n’a rien d’étonnant.

Elles ont une forte volonté de redonner à la communauté, d’aider les autres, de préserver l’histoire et l’environnement, mais de le faire discrètement, explique-t-il.

Ruth et Dorothy Bower ont refusé une demande d’entrevue.

Un  petit lac entouré d'arbres et d'herbes sur un terrain vallonné.

L’un des rares terrains dans cet état, dit Conservation de la nature

Le terrain s’ajoute à la Zone de conservation de la rivière Red Deer de Conservation de la nature Canada.

Selon M. Dawe, les terres données par les soeurs Bower comptent parmi les terrains non exploités les plus anciens de la province.

La première parcelle a été achetée du Canadien Pacifique par le grand-père de Ruth et Dorothy, James Bower, dans les années 1920. Un autre 51 hectares a été ajouté par le fils de M. Bower, Charles.

Selon la directrice des communications de Conservation de la nature pour l’Alberta, Carys Richards, il est rare de trouver un habitat dans un tel état de conservation.

Il y a beaucoup d’espèces, dans la région de Red Deer, qui pourront profiter d’un accès à la rivière et à la vallée par ce terrain, explique-t-elle.

Le projet bénéficie en outre d’un soutien du gouvernement fédéral par le biais du Programme de conservation du patrimoine naturel.

Avec les informations de Kashmala Fida

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !