•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un troisième centre de distribution d’Amazon partiellement fermé

Une employée se promène à côté de boîtes dans un entrepôt d'Amazon.

Des quarts de travail avaient été suspendus à deux autres entrepôts d’Amazon dans la région.

Photo : Reuters / Carlos Jasso

Radio-Canada

La santé publique de Peel, à l’ouest de Toronto, a ordonné vendredi la fermeture partielle d’un troisième centre de distribution d’Amazon pour maîtriser une éclosion de COVID-19 en milieu de travail.

L’entrepôt en question se trouve sur le boulevard Winston Churchill, à Brampton. Il y a une semaine, le médecin hygiéniste avait suspendu des quarts de travail à deux autres centres de la compagnie, l'un également à Brampton et l’autre à Bolton.

La santé publique peut fermer totalement ou partiellement pour dix jours un lieu de travail où il y a eu cinq cas ou plus de COVID-19 au cours des deux dernières semaines.

Depuis que la circonscription sanitaire a commencé à appliquer cette mesure, il y a une semaine, 16 entreprises ont reçu l’ordre de suspendre leurs activités et d’envoyer leurs employés à la maison. Seulement deux d’entre elles ont été complètement fermées, toutefois.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

La santé publique encourage les employeurs à offrir des congés de maladie payés aux travailleurs qui sont en congé forcé en raison de ces directives.

Le médecin hygiéniste local, le Dr Lawrence Loh, a déclaré que les lieux de travail qui demeurent ouverts sont un facteur important de propagation du coronavirus dans la région.

Toronto, qui utilise aussi les pouvoirs conférés par l’article 22 (Nouvelle fenêtre) de la Loi sur la protection et la promotion de la santé, a suspendu une partie des activités de 12 entreprises et fermé complètement 4 lieux de travail.

Avec les informations de Muriel Draaisma, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !