•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marche du 1er mai : des travailleurs manifestent à Chicoutimi

Des manifestants devant le bureau d'Andrée Laforest avec des drapeaux en main.

La manifestation a d'abord été sous la forme d’un cortège automobile en raison de la pandémie.

Photo : Radio-Canada / Marie-Michèle Bourassa

Radio-Canada

Les infirmières, les enseignants, les ouvriers : une cinquantaine de manifestants se sont réunis pour unir leurs voix samedi matin, dans le cadre de la Journée internationale des travailleuses et travailleurs, dans l'arrondissement de Chicoutimi.

C'est vraiment important d'être là ce matin. En fait, je pense que ça prend de la relève qui prend ça en considération, de défendre justement nos travailleurs, nos travailleuses de tout le Québec. Donc, on est là pour eux ce matin, assurait un manifestant rencontré sur place.

Pour respecter les consignes sanitaires, un convoi de voitures a quitté le Cégep de Chicoutimi vers 9 h 30 samedi matin pour passer devant l’hôpital de Chicoutimi et finalement s’arrêter devant le bureau de la ministre responsable du Saguenay–Lac-Saint-Jean, Andrée Laforest.

Des représentants syndicaux brandissent des drapeaux devant le bureau d'Andrée Laforest.

Les représentants syndicaux présents ont effectué un discours devant le bureau de la ministre Andrée Laforest.

Photo : Radio-Canada / Marie-Michèle Bourassa

Sortons de la crise en santé et en sécurité était le thème de la manifestation. Avec la pandémie, le sort du personnel de la santé occupe une place considérable pour les six syndicats présents.

C'est sûr qu'on ne peut pas passer sous silence toute l'importance des services publics. On veut lancer encore un message, un cri du cœur à notre gouvernement parce que la pandémie a mis en lumière toutes les difficultés que rencontrait le réseau, mais aussi toute l'importance d'avoir des services de qualité à offrir à la population, a lancé la présidente régionale de l'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux, Nancy Poulin.

Le projet de loi 59, piloté par le ministre Jean Boulet, a été durement critiqué par tous les syndicats jusqu’à maintenant.

Le gouvernement de la CAQ revendique de bonnes modifications et une modernisation alors que, pour nous autres, avec ce qui est là à l'heure actuelle, c'est un recul de plus de 40 ans.

Une citation de :Marc Maltais, conseiller régional de la FTQ

D'autres manifestations ont eu lieu partout au Québec.

Des manifestants, derrière une banderole, brandissent des pancartes.

Des travailleurs du terminal de Montréal de Shell Canada mis en lock-out par leur employeur ont participé à la manifestation.

Photo : Radio-Canada / Olivier Lefebvre

Selon un reportage de Marie-Michèle Bourassa.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !