•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La population de homard est en bonne santé, selon Pêches et Océans Canada

Des bateaux de pêche qui prennent le large.

Au Canada, les captures de homards ont augmenté de 600 % depuis 1980.

Photo : Andrew Vaughan, La Presse canadienne

Radio-Canada

Un récent rapport scientifique dévoilé par Pêches et Océans Canada révèle que la population de homards de la plus importante zone de pêche du Canada est en bonne santé et n’est pas sujette à la surpêche.

La zone 34, en Nouvelle-Écosse, rapporte des centaines de millions de dollars de prises chaque année.

Elle couvre plus de 20 000 km carrés et compte pour 20 % de toutes les captures de homard au pays, ainsi que 10 % de celles en Amérique du Nord.

Une caisse pleine de homards.

Les évaluations de homards pour cette analyse se sont terminées en 2019.

Photo : Radio-Canada / Roxanne Langlois

Les chercheurs ont utilisé les débarquements commerciaux et effectué plusieurs enquêtes indépendantes sur divers chalutiers pour évaluer l’état des stocks. Le rapport fait état d’une pêche de homards durable au Canada.

Toutefois, les scientifiques soulignent que l’impact des changements climatiques est une source d’incertitudes pour l’avenir de la pêche au homard en Atlantique.

Aucune information de l’analyse n’a été donnée sur l’état des stocks dans la partie de la baie Sainte-Marie où se déroule une pêche de subsistance autochtone controversée par certains pêcheurs locaux.

Avec les informations de Paul Withers de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !