•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Postes Canada, des pertes de 779 M$ en 2020

Des boîtes postales alignées à l'extérieur.

Postes Canada évalue à 292 millions de dollars les coûts associés à la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Martin Guindon

Radio-Canada

Malgré la croissance record des livraisons de colis, Postes Canada affiche une perte de 779 millions de dollars en 2020, pertes qu’elle attribue au déclin du courrier et aux coûts de la pandémie.

Postes Canada évalue à 292 millions de dollars les coûts associés à la COVID-19 dans son bilan annuel.

Une part importante de ce montant est attribuable aux congés spéciaux mis en place pour soutenir les employés à risque élevé et ceux qui devaient offrir des soins aux enfants et aux aînés, ainsi qu'à l'augmentation des heures supplémentaires, explique le communiqué de la société vendredi soir.

Postes Canada explique aussi ses pertes par le fait que plusieurs expéditeurs se sont tournés vers des solutions numériques en raison de la pandémie. Ainsi elle enregistre une baisse de 230 millions de dollars des revenus du secteur transactionnel lié aux lettres, factures et relevés.

En ce qui concerne le marketing direct, Postes Canada remarque que nombre de clients ont retardé ou annulé plusieurs campagnes. En 2020, les revenus de ce secteur ont diminué de 257 millions de dollars, soit 24,3 %.

Le secteur colis a évidemment connu une croissance sans précédent au cours de cette période, beaucoup à cause magasinage en ligne. Par rapport à 2019, les revenus ont augmenté de 699 millions de dollars.

Le service de livraison Purolator, qui compte parmi les entreprises de Postes Canada, a enregistré un bénéfice 176 millions de dollars, une hausse de 15,4 % par rapport à l'année précédente.

Les gains de Purolator n'ont toutefois pas compensé la perte de 626 millions de dollars du groupe d'entreprises de Postes Canada, qui compte aussi Groupe SCI et Innovaposte.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !