•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'accès au vaccin est critiqué par des éducateurs saskatchewanais

Une fiole du vaccin de Pfizer-BioNTech et des seringues.

Actuellement, près de 33 % des Saskatchewanais ont reçu leur première dose de vaccin contre la COVID-19. (archives)

Photo : Reuters / Yves Herman

Radio-Canada

Les personnes de 40 ans et plus sont dorénavant admissibles à recevoir leur première dose de vaccin contre la COVID-19. Une mesure qui s'étend également à certains travailleurs essentiels, même si l'accès demeure difficile pour le personnel scolaire.

L'Autorité de la santé de la Saskatchewan (SHA) affirme qu'il n'y a plus de rendez-vous disponibles pour l'instant pour les enseignants à Regina.

La SHA les invite donc à se rendre dans les cliniques de vaccination au volant ou encore à prendre rendez-vous dans une pharmacie qui offre ce service.

L’assistant en éducation de Regina, Damon Munoz, est parmi ceux qui ont contacté la ligne téléphonique pour prendre rendez-vous. Il dit que les autorités sanitaires lui ont d’abord demandé de se renseigner auprès de son superviseur, mais une heure plus tard, un de ses collègues lui a confirmé qu'il ne restait plus de place disponible.

Mon collègue a appelé la ligne une heure et demie après moi et il a appris qu’il ne restait plus aucun rendez-vous. Je suis assez confus.

Ce problème n’existe pas seulement à Regina. Une éducatrice de la petite enfance à Saskatoon, Jayme Melnyk, affirme notamment que plusieurs de ses collègues ont tenté, en vain, de prendre rendez-vous vendredi.

La SHA leur aurait dit que les éducateurs de la petite enfance ne sont pas inclus dans la liste des groupes prioritaires pour le moment.

Le vaccin Johnson & Johnson suspendu

Santé Canada a annoncé vendredi après-midi que la distribution de 300 000 doses du vaccin Johnson & Johnson est temporairement suspendue.

La décision a été prise en raison de préoccupations liées à la qualité du produit. Les répercussions sur le plan de vaccination de la Saskatchewan ne sont pas encore connues, mais la province s’attendait à recevoir 9300 doses de ce vaccin le 4 mai.

Les doses devaient être majoritairement offertes dans les cliniques de vaccination au volant de Regina et Saskatoon.

Avec les informations de Gregory Wilson

Découvrez-vous comment fonctionnent les vaccins contre le SRAS-CoV-2.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !