•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des produits Apple pourraient connaître une pénurie, faute de semi-conducteurs

Une rangée de 7 ordinateurs arborant des couleurs différentes sur un fond blanc.

Le nouvel iMac d'Apple est offert en sept couleurs.

Photo : Courtoisie Apple

Radio-Canada

La pénurie de semi-conducteurs ébranle surtout l’industrie automobile pour le moment, mais pourrait gagner Apple plus tard cette année, selon Tim Cook, le PDG de l’entreprise californienne.

Même si Apple fabrique sa propre puce au silicium, la révolutionnaire M1, le géant californien n’est pas à l’abri de la pénurie de semi-conducteurs qui frappe les industries de l’automobile et des technologies depuis plusieurs mois.

Image montrant l'intérieur d'un processeur ARM M1 d'Apple.

M1, la nouvelle puce au silicium d'Apple.

Photo : Apple

Bien que les puces soient pensées par les géants de la technologie, leur fabrication est souvent sous-traitée en Asie, qui a vu ses chaînes de production ébranlées par la crise sanitaire.

Les semi-conducteurs se font de plus en plus rares, notamment en raison des perturbations liées à la pandémie de COVID-19, mais également à cause du stockage qu’en font certaines entreprises, remous de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis.

Selon ce qu’a déclaré Neil Mawston, de Strategy Analytics, à l’AFP en février dernier, Huawei a fait des réserves de puces pour téléphones intelligents, ce qui a encouragé la concurrence à chercher elle aussi à renforcer ses réserves pour garantir son futur approvisionnement.

Les iMac et iPad Pro à risque

Tim Cook, qui a dévoilé de nouveaux produits Apple à la mi-avril, a précisé que les problèmes d’approvisionnement pourraient surtout toucher les iMac et iPad Pro, équipés de la puce M1.

Deux iPad placés de façon perpendiculaire sur un fond noir.

Le nouvel iPad Pro fonctionne avec la puce au silicium M1 d'Apple.

Photo : Courtoisie Apple

Il est très difficile de prévoir quand les pénuries prendront fin. [...] Nous ferons de notre mieux, c'est ce que je peux vous dire, a-t-il déclaré lors de la présentation des états financiers du premier trimestre d’Apple, plus tôt cette semaine.

En février dernier, l’agence Bloomberg rapportait déjà des retards de livraison de certains modèles d'iPhone 12, en raison du manque de composantes.

Les problèmes d’approvisionnement en puces devraient toucher l’entreprise à la pomme dès le troisième trimestre, selon les estimations du PDG.

Avec les informations de BBC, et AFP

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !