•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Secondaire en spectacle : souvenirs mémorables pour des jeunes participants

Une jeune chanteuse s'accompagne à la mandoline.

Naïla Shanti Haller en prestation pour Secondaire en spectacle.

Photo : YouTube / Unité de Loisir et de Sport de la Capitale-Nationale

Tanya Beaumont

Les répétitions, le trac, la foule qui applaudit… La finale régionale de Secondaire en spectacle est habituellement un moment fort en émotion pour les jeunes artistes. Même si cette année, l'événement se tenait en virtuel, le concours demeure un souvenir mémorable dans le parcours scolaire des jeunes participants.

Véronique et Justine Payeur, deux sœurs jumelles de l'École secondaire des Pionniers de Saint-Augustin-de-Desmaures sont des habituées de la compétition. On l’a fait en secondaire 1, 2, 3 explique Véronique. On l’a pas fait en secondaire 4 pis c’était une façon de bien terminer la boucle cette année.

Deux jeunes filles de secondaire 5 devant l'école.

Les soeurs Justine et Véronique Payeur de l'École secondaire des Pionniers ont remporté la première place dans la catégorie création à la finale régionale de la Capitale-Nationale de secondaire en spectacle.

Photo : Radio-Canada / Steve Breton

Pour leur dernière année du secondaire, elles ont monté une création en danse contemporaine sur une version dépouillée de la chanson Deux par deux rassemblés de Pierre Lapointe. Elles ont eu le déclic lorsqu’elles ont entendu la pièce dans une publicité à la télévision. Leur chorégraphie est une représentation de leur relation en tant que jumelles. À la fin, on réalise que la compétition n’a pas sa place et qu’on peut briller les deux à notre façon et s’entraider. Ce numéro personnel a remporté la première place dans la catégorie création, le grand prix du jury et la deuxième place du Prix de l’École de danse de Québec.

Cette finale restera un moment marquant de leur secondaire. C'est la première fois que je suis vraiment fière de ce que j’ai fait, conclut Justine.

Un adolescent devant la porte de l'école Louis-Jobin.

Victor Julien, participant à la finale régionale de Secondaire en spectacle

Photo : Radio-Canada / Steve Breton

Victor Julien a présenté une création originale à la guitare. Le jeune de quatrième secondaire a déjà un album en ligne sur les plateformes d’écoute et travaille actuellement à la production d’un deuxième. Pour lui, Secondaire en spectacle était une possibilité de monter sur scène. Moi j’essaie de faire le plus de show possible.

La musique est une véritable passion qu’il tient à partager avec un public, présent ou virtuel. Même s’il est heureux d’avoir vécu l'expérience numérique, il regrette l’aspect réseautage qui est absent cette année. Ça aurait été extraordinaire de rencontrer les artistes des autres écoles qui ont tous autant de talents.

Logan Plamondon devant son école.

Logan Plamondon a participé à la finale régionale Capitale-Nationale de Secondaire en spectacle.

Photo : Radio-Canada / Steve Breton

Logan Plamondon joue de la batterie depuis plusieurs années. Son numéro proposait un medley de quelques morceaux. Il a tout de même apprécié son expérience même s’il n’avait pas les encouragements de la foule cette année. Faire une carrière de musique n’est pas dans les plans d’avenir de l'élève de troisième secondaire. C’est plus un passe-temps pour moi. J’aimerais ça devenir chirurgien plus tard. Mais quand on lui demande s’il s’inscrira à nouveau au concours l’an prochain, il répond oui avec enthousiasme.

Les deux jeunes hommes représentaient l’École secondaire Louis-Jobin dans Portneuf.

Une élève de secondaire deux devant son école.

Naïla Shanti Haller du Collège St-Charles-Garnier s'est démarquée à la finale régionale de Secondaire en spectacle, Capitale-Nationale 2021.

Photo : Radio-Canada / Steve Breton

Le numérique a permis à Naïla Shanti Haller du Collège Saint-Charles Garnier à Québec de choisir une chanson plus introspective. L’année passée, j'interagissais vraiment avec le public. Ils tapaient des mains et tout. Ça donnait beaucoup plus d’énergie, se rappelle Naïla. Mais cette année je suis allée pour un numéro plus personnel. Vu qu’il n’y avait pas de foule. Elle a présenté sa composition Décalage, une chanson qui parle de la distance qui la sépare de sa famille qui vit en Colombie-Britannique. Le choix a été judicieux puisque l'auteure-compositrice-interprète de deuxième secondaire a remporté la première place dans la catégorie création, le grand prix du jury le prix Studio de l’Ampli ainsi qu’un prix pour la qualité de la langue française.

Les Rendez-vous panquébécois 2021 regrouperont virtuellement du 28 au 30 mai, les gagnants des finales régionales dont Naïla Shanti Haller ainsi que Véronique et Justine Payeur.

Les trois soirées sont disponibles sur la page YouTube de l'Unité de Loisir et de Sport de la Capitale-Nationale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !