•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

6 M$ pour améliorer des infrastructures sportives de la région

L'extérieur du bâtiment du Club de curling.

Le bâtiment du Club de curling Kénogami

Photo : Radio-Canada / Gilles Munger

Radio-Canada

Québec, Ottawa et quelques municipalités du Saguenay-Lac-Saint-Jean unissent leurs efforts pour que se concrétisent des projets de réfection sur des infrastructures du milieu sportif.

Au total, un montant de 6  millions de dollars sera investi pour développer sept projets.

La plus grande part du gâteau va au Club de curling Riverbend d’Alma. Il pourra être rénové grâce à une enveloppe de 3,3  millions de dollars. Les travaux comprennent la restauration extérieure du bâtiment et une révision complète des équipements techniques, dont le système de réfrigération des quatre allées de curling.

Le Club de curling de Kénogami va lui aussi bénéficier de ces investissements. Il pourra être agrandi pour mieux accueillir les amateurs.

Des jeux d’eau seront aussi installés à Albanel, un nouveau terrain de balle molle verra le jour à Petit-Saguenay, et le centre sportif de L’Ascension et le parc sportif de Saint-Félix-d’Otis seront entièrement rénovés.

Une femme apparaît par vidéo à gauche de quatre personnes assises à une table avec des plexiglas.

Catherine McKenna, ministre fédérale de l'Infrastructure et des Collectivités (par vidéoconférence), Marc Asselin, maire d'Alma, Andrée Laforest, ministre des Affaires municipale et de l'Habitation, Éric Girard, député de Lac-Saint-Jean, et Isabelle Charest, ministre déléguée à l'Éducation, ont pris part à la conférence.

Photo : Radio-Canada / Gilles Munger

Par le PAFIRS

Tous ces projets d'équipements sportifs sont financés à même le programme fédéral-provincial le PAFIRS (Programme d'aide financière aux infrastructures récréatives et sportives). Il s'agit du même programme dont les critères trop serrés avaient fait avorter le projet d'amphithéâtre sportif au centre-ville de Chicoutimi.

Le sujet est revenu lors de la conférence de presse à laquelle prenaient part trois ministres, soit Catherine McKenna, ministre fédérale de l'Infrastructure et des Collectivités (par vidéoconférence), Isabelle Charest, ministre déléguée à l'Éducation, et Andrée Laforest, ministre des Affaires municipale et de l'Habitation. Elles s'en remettent à la Ville de Saguenay pour décider de relancer ou non ce projet de plusieurs dizaines de millions de dollars.

Ce n'est pas un projet qui est mort. Bon, on verra s'il y a des demandes qui sont faites, a d'abord dit Isabelle Charest. C'est certain que pour l'équipe des Saguenéens junior majeur, c'était un projet important, a poursuivi la députée caquiste de Chicoutimi. Selon cette dernière, le dialogue se poursuivra au-delà de l'élection municipale de l'automne si nécessaire.

De son côté, la ministre fédérale a calmé les attentes. Nous avons un nouveau programme, c'est pour les projets d'infrastructures communautaires qui sont verts, a-t-elle indiqué.

Avec les informations de Gilles Munger

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !