•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le poète Jean-Guy Pilon est mort à 91 ans

Portrait d'un homme âgé aux cheveux gris qui porte des lunettes.

Le poète québécois Jean-Guy Pilon

Photo : Facebook/Académie des lettres du Québec

Radio-Canada

L’Académie des lettres du Québec a annoncé jeudi le « décès subit » de Jean-Guy Pilon, qui est né en 1930. En plus de faire briller la poésie québécoise à travers le monde, cet homme de lettres a travaillé pendant 34 années à Radio-Canada, dont 15 comme réalisateur et chef des services culturels.

Jean-Guy Pilon est décédé dans son sommeil dans la nuit de mardi à mercredi. L’Académie des lettres du Québec lui a rendu un vibrant hommage sur sa page Facebook (Nouvelle fenêtre).

Si nous perdons un ami cher, la culture québécoise perd en même temps un homme de lettres et de culture qui a joué depuis les années 1950 un rôle majeur dans des lieux qui ont tous marqué le développement et la diffusion de la littérature québécoise, peut-on lire.

L’homme de lettres était surtout un homme tout court : intègre, généreux, toujours capable d’écoute et d’empathie. Son départ soudain nous laisse dans une profonde tristesse.

Jean-Guy Pilon a notamment écrit pour la prestigieuse revue Liberté en plus d’être grandement investi au sein des Éditions de l'Hexagone, qu’on connaît entre autres pour les écrits de Gaston Miron. Il a également dirigé la revue Les Écrits, et présidé l'Académie des lettres du Québec et la Rencontre québécoise internationale des écrivains.

Bien que le nom de Gaston Miron ait toujours été associé au remarquable essor des Éditions de l’Hexagone […], de nombreux acteurs importants de la vie poétique de cette génération savaient combien le sort de la maison avait aussi reposé sur les épaules de son ami Pilon, notamment grâce aux liens que celui-ci avait su établir avec les milieux français de la poésie et en particulier avec le poète René Char, a précisé l’Académie des lettres du Québec.

Le poète a remporté plusieurs prix littéraires au cours sa carrière, dont les prestigieux prix du Gouverneur général (1969) et prix Athanase-David (1984).

Jean-Guy Pilon était veuf depuis le mois de décembre. Son épouse Denise Viens était réalisatrice d’émissions musicales et culturelles pour Radio-Canada.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !