•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Battue pour retrouver un homme disparu à Saint-François-Xavier-de-Brompton

Un bénévole porte un casque et un dossard.

Des bénévoles partiront à la recherche de Richard Lemieux ce samedi à Saint-François-Xavier-de-Brompton.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Richard Lemieux, cet homme disparu depuis deux semaines dans le secteur de Saint-François-Xavier-de-Brompton, manque toujours à l'appel. Comme les policiers ont suspendu les recherches, une battue est organisée par la famille ce samedi pour tenter de le retrouver.

La famille veut en profiter pour le rechercher dans la forêt avant que le feuillage ne rende les fouilles plus difficiles. À l'heure actuelle, une vingtaine de personnes ont signifié leur intérêt d'aider. Il ne faut pas être trop nombreux, explique son frère, Michel Lemieux. Nous n'avons pas la logistique pour encadrer 75 personnes.

On veut couvrir un rayon d'un à deux kilomètres. On ne veut pas rentrer dans les forêts denses et perdre notre monde. On va regarder les fossés où il est peut-être tombé.

Une citation de :Michel Lemieux, frère du disparu

L'homme de 67 ans a été vu pour la dernière fois le 14 avril. Il aurait quitté son domicile à pied. Il mesure 1,73 m, pèse 63 kg, a les cheveux et les yeux bruns. La dernière fois qu'il a été vu, il portait un pantalon bleu et un chandail foncé.

Portrait de Richard Lemieux.

Richard Lemieux mesure 1,73 mètre et pèse environ 140 livres.

Photo : sous l'autorisation de la Sûreté du Québec

C'est un mystère. Je lui ai parlé deux, trois jours avant et tout allait bien. Il sortait toujours avec son chien. Il a laissé son chien à la maison, il a laissé son auto là, la télévision était restée ouverte. Il est parti à pied. Personne ne sait dans quelle direction il est parti, indique Michel Lemieux.

Selon lui, son frère ne vivait pas de situation particulière de détresse. Il était tellement heureux. Je venais de prendre son rendez-vous pour son vaccin de la COVID. Il m'a laissé un message le dimanche pour me dire qu'il était content, que son vaccin avait été numéro un. Il n'avait pas du tout d'idées suicidaires.

M. Lemieux croit que son frère aurait pu avoir un malaise. Il pourrait avoir eu une crise cardiaque, être tombé quelque part. On ne sait pas.

Il avoue toutefois que les chances de retrouver son frère sont assez minces.

Avec ce qu'on a, c'est assez difficile de garder espoir.

Une citation de :Michel Lemieux, frère du disparu

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !