•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La commission sur les foyers pour aînés en Ontario présente son rapport

Un résident transporté sur une civière par des ambulanciers.

Plus de 3700 résidents des foyers pour aînés en Ontario sont morts depuis le début de la pandémie après avoir été infectés par la COVID-19.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Radio-Canada

L'opposition néo-démocrate demande au gouvernement Ford de dévoiler sans tarder le rapport, attendu vendredi, de la commission d'enquête sur les soins de longue durée en Ontario.

La commission indépendante formée par la province l'an dernier avait pour mandat de se pencher sur la première vague de COVID-19.

Les commissaires ont entendu les témoignages d'experts, de travailleurs des foyers pour aînés et de proches des bénéficiaires, mais aussi d'officiels comme la ministre des Soins de longue durée, Merrilee Fullerton, la ministre de la Santé, Christine Elliott, et le médecin hygiéniste en chef de la province, le Dr David Williams.

Ce dernier a affirmé que le premier ministre Doug Ford ne l'avait pas toujours écouté dans la gestion de la pandémie (Doug Ford n'a pas témoigné devant la commission).

De son côté, la Dre Allison McGreer, infectiologue à l'Hôpital Mount Sinai de Toronto, a témoigné que la province avait écarté certaines mesures dans les foyers par souci d'économie budgétaire.

Plus de 3700 résidents des résidences pour personnes âgées en Ontario sont morts depuis le début de la pandémie après avoir contracté le coronavirus, la plupart durant la première vague.

La commission doit formuler des recommandations en cas d'autre pandémie.

La chef du NPD, Andrea Horwath, demande au gouvernement de rendre public l'ensemble du rapport et de mettre en place ses recommandations de façon urgente.

Dans un rapport d'étape publié en décembre 2020, la commission avait demandé la reprise des inspections annuelles dans les centres de soins de longue durée et des sanctions plus lourdes pour les contrevenants.

Plus tôt cette semaine, la vérificatrice générale de la province, Bonnie Lysyk, a écorché le gouvernement Ford, concluant dans un rapport que les foyers étaient mal préparés pour faire face à la COVID-19.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !