•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les cols blancs de la Ville de Sherbrooke expriment leur ras-le-bol

Quatre affiches sont installées devant l'hôtel de ville de Sherbrooke. La plus proche indique « Attractivité et rétention : ça commence par le respect! »

Des affiches ont été installées devant l’hôtel de ville de Sherbrooke jeudi pour exprimer le ras-le-bol de ses cols blancs.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Des affiches ont été installées devant l’hôtel de ville de Sherbrooke jeudi pour exprimer le ras-le-bol de ses cols blancs.

Le Syndicat des fonctionnaires municipaux et professionnels de la Ville de Sherbrooke, qui les représente, s'impatiente devant la lenteur des négociations pour le renouvellement de leur convention collective. Cette dernière est échue depuis décembre 2019.

Malgré une quinzaine de séances de négociation, les parties sont encore loin d’une entente , indique Carl Veilleux, président du Syndicat, dans un communiqué de presse.

Selon le syndicat, la conciliation travail-famille cause des frictions avec l'employeur, alors qu'elle pourrait être améliorée par des solutions à coût nul pour la Ville.

La Ville de Sherbrooke n'a pas tenu à émettre de commentaire sur ce moyen de pression.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !