•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'AVIAMA doit trancher sur son assemblée prévue à Saguenay

Une troupe de théâtre du Vietnam tente de raviver l'art millénaire de la marionnette d'eau.

Sur cette photo datant de 2018, une troupe de théâtre du Vietnam tente de raviver l'art millénaire de la marionnette d'eau.

Photo : Getty Images / Nhac Nguyen

La balle est dans le camp de l’Association des villes amies de la marionnette (AVIAMA) concernant la tenue de sa prochaine assemblée annuelle, prévue à Saguenay les 30 et 31 juillet.

Une rencontre a eu lieu jeudi, impliquant des fonctionnaires de la Ville et des représentants du Festival international des arts de la marionnette de Saguenay (FIAMS) dans le but de discuter de la prochaine édition de l'événement, qui aura lieu entre le 27 juillet et le 1er août.

Il était prévu que l’assemblée générale de l’AVIAMA se tienne en marge du festival, ce qui paraît désormais très peu probable en raison de la crise sanitaire. La Ville s’en remet à l’organisme, dont les assises sont en France, pour décider de la suite des choses.

L’AVIAMA regroupe une vingtaine de villes du monde, dont Saguenay, et tient son AGA aux deux ans. Une cinquantaine de délégués provenant d’Europe et d’Asie y participent habituellement. L’activité était vue, par la mairesse Josée Néron, comme une vitrine d’envergure pour Saguenay. La mairesse avait d’ailleurs chaleureusement invité les membres du regroupement dans une vidéo diffusée sur son site Internet.

Malgré nos tentatives, il n’a pas été possible de connaître les intentions de l’organisation, qui pourrait choisir de tenir son AGA de façon virtuelle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !