•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle éclosion de COVID-19 au pénitencier de la Saskatchewan

Le pénitencier de la Saskatchewan, dans la ville de Prince Albert.

Le centre compte actuellement 24 cas actifs parmi ses détenus. (archives)

Photo : Radio-Canada / Trevor A Bothorel

Radio-Canada

Le Service correctionnel du Canada (SCC) dévoile que 25 détenus et 10 employés du centre correctionnel situé à Prince Albert ont récemment été déclarés positifs à la COVID-19.

Un communiqué de presse indique que l’unité à sécurité moyenne est touchée par l'éclosion.

Le SCC affirme que des tests de dépistage rapide sont utilisés pour détecter les infections le plus rapidement possible.

Le SCC déploie actuellement la deuxième phase de sa stratégie de vaccination et a offert des vaccins contre la COVID-19 aux détenus et aux employés du site, peut-on lire dans le communiqué.

Cette nouvelle éclosion a un impact sur la vie des détenus à l'intérieur du pénitencier. Selon une bénévole de l'organisme Livres Accès qui est basé à Montréal, Zoë Christmas, le centre empêcherait les détenus d'accéder à la bibliothèque.

Elle raconte avoir envoyé des livres à un détenu qui en avait demandé, mais son colis lui a été renvoyé.

On m’a dit que les prisonniers ne peuvent pas recevoir de sudoku pour une question de sécurité, mais selon moi c’est un prétexte pour limiter les droits des prisonniers.

Zoë Christmas estime que le manque de divertissement offert aux détenus est un véritable problème, surtout lorsque d'autres bibliothèques à Winnipeg et en Ontario ont pu envoyer des colis vers d’autres centres.

Un service que l’abbé André Poilièvre dit bien comprendre, car il travaille comme bénévole dans les prisons de la Saskatchewan depuis plus de 40 ans.

Ce sont des personnes qui se sentent oubliées, abandonnées, rejetées même. Ces sentiments créent des conséquences profondes dans le comportement des détenus dans les prisons, constate l’abbé Poilièvre.

Actuellement, l’unité de sécurité moyenne du pénitencier de la Saskatchewan compte 24 cas actifs et 1 décès parmi les détenus.

Avec les informations de Katia St. Jean

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !