•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aire ouverte : profiter d’un concert entre amis, dans une ambiance de jeu vidéo

Deux personnes se rencontrent devant un lieu en vue d'une discussion virtuelle.

Une capture d'écran montrant une rencontre dans Aire Ouverte.

Photo : Radio-Canada

Les bars de spectacles gatinois Minotaure et Le troquet font partie des 16 scènes animées en 2D dans la nouvelle plateforme Aire ouverte. L’initiative, lancée jeudi soir, permet des rassemblements virtuels et offre une façon interactive d’assister à des concerts virtuels, un peu partout au Québec.

Comme dans un jeu vidéo, Aire ouverte propose aux utilisateurs de se créer un avatar, soit un petit personnage à leur image, qu’ils dirigent ensuite sur une carte interactive en ligne, accessible par ordinateur. Le public peut ainsi explorer les villes des quatre coins du Québec et assister à des événements culturels se déroulant à Gaspé, à Sherbrooke ou à Gatineau depuis leur salon.

Les utilisateurs se promènent à leur guise dans ce Québec virtuel et n’ont qu’à entrer dans une salle pour voir un spectacle ou échanger avec les gens présents sur place. Ils peuvent aussi donner rendez-vous à leurs amis, dans un bar précis, afin de s’y attabler ensemble pour discuter pendant la soirée, tout en profitant d’une prestation en direct.

Lorsque les concepteurs de la boîte de spectacles Bonzaï ont approché le Minotaure pour faire partie des scènes animées sur leur plateforme, ils ont surpris le copropriétaire Philippe Roy par la ressemblance entre leur illustration et la disposition réelle du lieu. Le bar est à la même place, les tables sont à la même place. Tu peux quasiment aller t’asseoir à la même table que tu t'assois d’habitude!, décrit-il.

Alors que les salles et les bars de spectacles demeurent fermés en Outaouais, et que le couvre-feu y est toujours en vigueur dès 20 h, l’entrepreneur voit dans Aire ouverte plus qu’un moyen d’assister à un concert virtuel. Il y a quelque chose d’extrêmement rassembleur. [...] De rencontrer autant de monde et de créer des liens, c’est quelque chose qu’on valorise vraiment beaucoup [...] C’est vraiment tellement proche de recréer l’expérience de la réalité, avec un spectacle live. C’est sûr que ce n’est pas pareil, mais en ce moment, je pense que c’est vraiment satisfaisant quand même, ajoute Philippe Roy.

Pour l’instant, une trentaine d’adresses ont été créées ou sont en construction dans Aire ouverte. Le défi, ça va être de rallier vraiment le plus d’entreprises culturelles possible pour qu’on soit vraiment un secteur ensemble. Ensuite, on verra. [...] Il y a plusieurs possibilités : quelqu’un pourrait donner des cours de yoga là-dessus, faire des consultations de toute sorte, explique le concepteur Sébastien Collin. Ça va être [de voir] où est l’intérêt des gens et comment, nous, on peut adapter la plateforme dans cette direction-là.

Douze concerts-surprise ont été organisés pour lancer officiellement la plateforme de rassemblements virtuels, jeudi soir. Par la suite, chaque bar de spectacles sera responsable de sa propre programmation et Aire ouverte sera accessible gratuitement au public.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !