•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À la découverte des sentiers de Nicolle Flats, dans le parc provincial Buffalo Pound

On voit un ciel immense et une petite maison au bas de la montagne.

Le parc provincial Buffalo Pound offre une panoplie de sentiers tant pour les randonneurs que pour les cyclistes.

Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne Smith

Situé à 20 minutes au nord-est de Moose Jaw, en Saskatchewan, le parc provincial Buffalo Pound est l’endroit parfait pour profiter de la nature et faire des activités de plein air. Dans le cadre du Défi 40, la Fureteuse fransaskoise, Nicole Lavergne-Smith, est allée y faire une randonnée d’environ 8 km dans l'aire d'interprétation de Nicolle Flats.

La Fureteuse part à l'aventure

Des bisons au loin, des oiseaux qui chantent le long des sentiers et le bruit des petites créatures qui courent dans la brousse. Nicolle Flats est un endroit des Prairies qui vaut la peine d’être exploré.

J'ai eu la chance d'y passer une demi-journée au début du mois d’avril. C’était non seulement la première fois où je faisais une randonnée complètement seule, mais aussi ma première visite dans l'aire d'interprétation.

Avant de débuter, je rencontre le gestionnaire du parc, Dave Bjarnason.

Il m’explique que c’est un endroit calme et paisible.

Habituellement, on peut suivre un sentier menant directement au marais, mais il est présentement fermé en raison du niveau de l’eau. C'est que l’infrastructure qui y amène l’eau en provenance du lac Buffalo Pound doit être réparée.

Il est malgré tout possible de faire le tour du marais grâce à d'autres sentiers et de voir le bijou de Nicolle Flats : une grande maison en pierre des champs. Elle a été construite en 1903 par Charles Nicolle, un membre de la Police à cheval du Nord-Ouest.

On peut également voir les ruines d'une grande grange.

La maison construite par Charles Nicolle en 1903.

La maison construite par Charles Nicolle en 1903.

Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne Smith

La randonnée me donne l'occasion de prendre du temps pour moi, de réfléchir et de renouer avec la nature.

À l'époque dans laquelle nous vivons, il est devenu encore plus important de faire des choses qui nous font nous sentir bien.

Pour moi, essayer quelque chose de nouveau me permet exactement cela!

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !