•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La campagne de vaccination s'accélère vendredi en Outaouais et du côté ontarien

Une femme reçoit son vaccin, une autre l'accompagne et se tient debout près de la station de vaccination.

Dès vendredi, il sera possible pour les personnes âgées de 50 et 59 ans de prendre rendez-vous pour obtenir une première dose du vaccin contre la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / David Richard

Radio-Canada

Le gouvernement du Québec a annoncé, jeudi, que la vaccination serait graduellement étendue à la population générale dans toute la province. Du côté de l'Ontario, la vaccination devrait également s'accélérer.

Dès vendredi, au Québec, les 50 à 59 ans pourront prendre rendez-vous en ligne ou au téléphone pour obtenir leur première dose du vaccin contre la COVID-19.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, en a fait l’annonce lors de son point de presse, jeudi après-midi. L’objectif est d’ouvrir la prise de rendez-vous pour la vaccination à toute la population dans les deux prochaines semaines, selon le ministre.

C'est un grand jour pour le Québec.

Une citation de :Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux

Pour se faire, tous les deux jours, le ministère va ajouter un nouveau groupe d’âge à la liste des personnes qui peuvent recevoir le vaccin. Le 3 mai, les personnes âgées de 45 à 49 ans pourront prendre rendez-vous et, dès le 5 mai, ce sera au tour des 40 à 44 ans.

Un calendrier avec des dates de vaccination pour différents groupes d'âge.

Campagne de vaccination : les dates d'ouverture de la prise de rendez-vous pour la population générale du Québec.

Photo : Gouvernement du Québec

M. Dubé a profité de l’occasion pour rappeler aux personnes qui se trouvent déjà sur la liste prioritaire de prendre rendez-vous rapidement. Cela inclut les femmes enceintes et les personnes atteintes d’une maladie chronique.

Pour prendre rendez-vous, il faut se rendre sur le site web de clic santé (Nouvelle fenêtre) et sélectionner le service de vaccination contre la COVID-19. Il est également possible de prendre rendez-vous par téléphone en composant le 1-877-644-4545.

Dans le communiqué envoyé par le ministère, on apprend aussi que des livraisons importantes confirmées de doses de vaccin sont prévues au cours des prochaines semaines et permettront d’amorcer sous peu la vaccination de la population générale.

Avec livraison vaccins en mai, on sera en mesure de donner une première dose à tous Québécois adultes d'ici 24 juin, a assuré M. Dubé.

Au total, plus de 2,5 millions de doses sont attendues d’ici à la semaine du 31 mai.

À Ottawa et dans l’est ontarien

Du côté ontarien, vendredi, 8 h, marquera l'ouverture de la prise de rendez-vous pour tous les résidents âgés de 55 ans et plus. Ils pourront réserver leur place dans une clinique communautaire en ligne (Nouvelle fenêtre) ou par téléphone au 1-888-943-3900 entre 8 h et 20 h, sept jours sur sept, pour recevoir leur vaccin contre la COVID-19.

Lors de son point de presse, jeudi, le Dr Paul Roumeliotis, médecin hygiéniste du Bureau de santé de l'est de l'Ontario (BSEO), a indiqué que plus de 60 000 doses du vaccin avaient déjà été administrées. Il prévoit accélérer la vaccination au cours des prochaines semaines, avec l'annonce du gouvernement de l’Ontario d'un envoi de millions de doses de vaccins à travers la province, à la fin du mois de mai.

Nous sommes prêts à augmenter les débits quotidiens au niveau des vaccins. On pourrait faire trois, quatre cliniques à la fois et chacune peut donner 1000 à 2000 doses. On a la capacité de le faire, il manque le vaccin, mais semble-t-il que ça va venir. Plus vite on a 70, 75 % de la population vaccinée, plus vite on va sortir des précautions qu’on a actuellement, a fait valoir le Dr Roumeliotis.

Les femmes enceintes peuvent déjà prendre rendez-vous, ainsi que les 45 ans et plus vivant dans les secteurs désignés comme étant des points chauds, les personnes ayant des problèmes de santé les plus à risque, ainsi que les travailleurs des services de garde d’enfants agréés.

Les visites sans rendez-vous ne seront acceptées à aucun endroit. Les doses restantes à la fin de la journée seront administrées aux personnes ayant pris rendez-vous ou s’étant inscrites à l’avance.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !