•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des mesures d'urgence imposées de La Pocatière à Rimouski dès le 1er mai

Feu rouge au centre-ville de Rimouski.

Les mesures d'urgence seront imposées sur l'ouest du Bas-Saint-Laurent, de La Pocatière à Rimouski. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, annonce que les mesures d'urgence seront imposées dès le 1er mai sur l'ouest du Bas-Saint-Laurent. La région passera ainsi au palier d'alerte « rouge foncé » pour contrer la propagation du virus qui cause la COVID-19. Ces mesures s'appliqueront de La Pocatière à Rimouski.

Selon le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent, l'imposition des mesures d'urgence restera en place pour deux semaines.

La fermeture de commerces non essentiels et le retour au couvre-feu à 20 h  (Nouvelle fenêtre)font partie de ces mesures.

Les écoles primaires demeureront ouvertes sur tout le territoire du Bas-Saint-Laurent, alors que les écoles secondaires des MRC touchées devront toutes basculer vers l'enseignement à distance.

Mesures sanitaires imposées en zone « rouge foncé »

Écoles primaires : ouvertes

Écoles secondaires : enseignement à distance

Cégeps et formation professionnelle : enseignement à distance

Garderies et CPE : ouverts

Rassemblements dans un lieu privé : interdits, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur

Activités sportives intérieures : interdites

Activités sportives extérieures, dans un lieu public : permises, 8 participants maximum, avec masque lorsque le 2 mètres de distanciation ne peut être respecté

Salles de spectacles, cinémas et musées : fermés

Commerces non essentiels : fermés

Salons de coiffure : fermés

Soins d'esthétiques : fermés

Spas : fermés

Cliniques de santé sportive (massothérapie ou chiropractie, par exemple) : ouvertes

Bars et salles à manger des restaurants : fermés

Bibliothèques : fermées, sauf pour les étudiants et le comptoir de prêts

Interdiction de déplacements : vers les zones jaunes et les régions de la Côte-Nord ou de l'Abitibi-Témiscamingue

Les MRC de La Mitis, de La Matanie et de La Matapédia demeureront au palier d'alerte rouge, sans changements quant à l'imposition des mesures sanitaires.

On doit intervenir immédiatement, avant que ça empire

Une citation de :Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux

Plus tôt cette semaine, le directeur régional de la santé publique pour le Bas-Saint-Laurent, le docteur Sylvain Leduc, et le directeur national de la santé publique, le docteur Horacio Arruda, ont tour à tour mentionné que l'évolution de la situation épidémiologique de la région était suivie de près.

Le Bas-Saint-Laurent enregistre 58 nouveaux cas jeudi, dont la grande majorité se situe dans les MRC de Kamouraska, de Rivière-du-Loup, de Témiscouata et de Rimouski-Neigette.

Liste des commerces essentiels

  • Épiceries et les commerces d'alimentation
  • Pharmacies (seulement pour les produits essentiels)
  • Quincailleries (seulement pour les produits requis pour effectuer de l’entretien extérieur, des réparations ou de la construction)
  • Stations-service
  • Commerces d'alimentation pour les animaux
  • Commerces d'équipements de travail
  • Garages
  • Commerces à grande surface qui offrent la vente d'aliments (seulement pour les produits essentiels)
  • Dépanneurs
  • Fleuristes
  • Commerces de produits agricoles
  • Succursales de la Société des alcools du Québec (SAQ)
  • Succursales de la Société québécoise du cannabis (SQDC)

Les mesures d'urgence sont aussi imposées dans les régions de l'Outaouais, de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches.

Québec fait le point jeudi après-midi sur le déploiement de la campagne de vaccination de masse, qui s'ouvrira progressivement à toutes les tranches de la population, au cours des semaines à venir.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !