•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bilan d'une saison « assez particulière » au Phoenix de Sherbrooke

Des joueurs de hockey devant le but.

Le Phoenix de Sherbrooke a été éliminé des séries en trois matchs.

Photo : Radio-Canada / LHJMQ, Vincent L. Rousseau

Radio-Canada

Malgré leur élimination des séries de la Ligue de hockey junior majeure du Québec (LHJMQ), la direction du Phoenix de Sherbrooke estime avoir su gérer cette saison hors du commun, et d'avoir réussi à mener l'équipe aux séries éliminatoires.

La défaite du Phoenix, lundi, contre les Saguenéens de Chicoutimi a mis fin aux séries éliminatoires pour Sherbrooke.

En conférence de presse, le président du Phoenix, Denis Bourque, a souligné que le bilan de cette saison assez particulière avait été marqué par la résilience et la nécessité, pour l'équipe, de se réinventer.

On a dû être créatif, on a dû changer nos plans. En une minute, on doit revoir complètement soit le calendrier, soit les engagements qu'on a pris. Le mot qui revient, c'est la rigueur, les protocoles qui ont été respectés.

Une citation de :Denis Bourque, président du Phoenix de Sherbrooke

Denis Bourque admet que les finances de l'équipe ont été mises à mal par la pandémie, mais qu'ils ont réussi à se tenir la tête en dehors de l'eau grâce au soutien financier gouvernemental, et des partenaires publicitaires qui ont maintenu leur financement, malgré une visibilité moindre.

Surmonter la pandémie

Malgré les obstacles causés par la pandémie, Denis Bourque soutient qu'il est satisfait des efforts de tous les membres du Phoenix, rappelant du même souffle que plusieurs autres ligues sportives ont dû suspendre leurs activités en raison de la COVID-19.

On a fait notre saison, bien qu'imparfaite, mais on l'a fait. Cela a permis aux joueurs d'évoluer dans la ligue.

Une citation de :Denis Bourque, président du Phoenix de Sherbrooke

L'entraîneur-chef de l'équipe Stéphane Julien s'est lui aussi dit fier du travail accompli pour mener à terme cette saison. On a été frappé par la COVID, il y a eu un sentiment de panique, admet-il. Mais on a réussi à réconforter tout le monde, puis personne n'a lâché. Les joueurs ont réussi à s’adapter.

Denis Bourque s'est d'ailleurs dit impressionné par la capacité de Stéphane Julien d'avoir su occuper les jeunes lors de longues périodes d'isolement.

Quand tu rentres à l'hôtel en isolement pour des jours avec 20, 25 joueurs de 16 à 20 ans, il faut les encadrer, créer des activités. Il y a des moments où je me disais : "Comment ils font pour les occuper à temps plein?"

Une citation de :Denis Bourque, président du Phoenix de Sherbrooke

Un début de saison difficile

Quant à la qualité du jeu des joueurs, Stéphane Julien croit pour sa part qu'il aurait été possible de faire mieux. Côté hockey, on ne se cachera pas qu'on a eu un début de saison difficile avec cinq défaites., ajoute-t-il.

Il explique notamment ces difficultés par le départ de plusieurs leaders de l'équipe, dont l'attaquant vedette Samuel Poulin. Même si certains joueurs ont repris le flambeau, ce fut difficile de reproduire un esprit d'équipe, une chimie.

Par contre, il dit avoir été satisfait du niveau de compétition et la résilience des joueurs lors des séries éliminatoires.

Il se tourne maintenant vers la nouvelle saison. Avec 18 joueurs qui seront de retour l'an prochain, en plus des nouveaux joueurs qui s'ajouteront, la compétition pour rester dans l'équipe s'annonce féroce.

On n'aura pas de place pour tout le monde, donc il y aura une bonne compétition à l'interne. Je pense que le message est clair qu'on est en observation depuis le mois de janvier. Au mois d'août, les joueurs qui ne seront pas prêts, il y aura des conséquences.

Une citation de :Stéphane Julien, entraîneur-chef du Phoenix de Sherbrooke

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !