•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La fusion de quatre caisses populaires est approuvée à l’Île-du-Prince-Édouard

La façade d'une caisse populaire.

Le nom de la nouvelle institution financière sera défini d’ici juillet.

Photo :  CBC / Tony Davis

Le projet de regroupement de quatre caisses populaires à l’Île-du-Prince-Édouard a été approuvé, jeudi, à Abram-Village.

Les membres des caisses de Évangéline-Central, Malpeque Bay, Provincial et Tignish ont approuvé le regroupement, qui va inclure 10 succursales à travers la province à compter du 1er octobre.

Avec cette fusion, l'île comptera l’une des plus grandes caisses populaires en Atlantique, en se plaçant uniquement derrière UNI Coopération financière du Nouveau-Brunswick.

Alfred Arsenault donne une entrevue à son bureau.

Selon Alfred Arsenault, de la caisse populaire Évangéline-Central, la fusion permettra d'accroître l'efficacité du personnel et d'élargir la variété de produits offerts aux membres.

Photo : Radio-Canada / Julien Lecacheur

Le nom du nouvel organisme sera défini d’ici juillet, selon le directeur de la caisse populaire Évangéline-Central, Alfred Arsenault.

L’objectif est de créer un organisme plus fort qui offrirait de meilleurs services aux membres et qui pourrait investir davantage dans ses communautés.

Une citation de :Alfred Arsenault, directeur de la caisse populaire Évangéline-Central

Le vote au sujet de cette fusion était ouvert aux membres depuis le 14 avril.

Ce regroupement de 10 succursales représente  35 000 membres et près de 150 employés.

La nouvelle caisse détiendra des actifs de près de 1 milliard de dollars, selon un communiqué.

La  façade de la caisse populaire Évangéline-Central. Un bâtiment bege avec de le logo de la caisse en bleu.

L'une des succursales de la caisse populaire Évangéline-Central, dans la région Évangéline, à l'Île-du-Prince-Édouard. Cette institution financière fait partie de ce nouveau regroupement.

Photo : Radio-Canada / Julien Lecacheur

Selon Alfred Arsenault, l’objectif de la fusion est d’assurer la survie des caisses populaires de l’île et de permettre une concurrence plus équitable face aux grandes banques.

Il affirme que la nouvelle institution pourra progressivement offrir un plus grand nombre de services bancaires en ligne et réduire les coûts pour ses membres.

Les prochaines étapes

L’équipe responsable de la transition vers la création de la nouvelle caisse se lancera dans la recherche d’une direction générale dans les prochains jours.

Au-delà du choix du nom, les quatre caisses devront aussi reformuler leur structure organisationnelle.

Le fusionnement doit encore être approuvé par le Bureau de la concurrence du Canada et devrait être complété dans les deux prochaines années, selon Alfred Arsenault.

L'Île-du-Prince-Édouard dénombre un total de sept caisses populaires.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !