•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Report de la peine de Sébastien Miville

Sébastien Miville, escorté par 2 enquêteurs de la Sûreté du Québec, à son arrivée au Palais de justice de Rivière-du-Loup.

Sébastien Miville lors de son arrestation (archives).

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

Sébastien Miville, qui s'est reconnu coupable d'avoir causé la mort de deux personnes et d'avoir causé des lésions à quatre autres personnes alors qu'il était sous l'influence de l'alcool ou de la drogue, devra revenir au palais de justice de Rivière-du-Loup lundi prochain.

L'homme de 35 ans, qui devait initialement recevoir sa peine aujourd'hui, n'a pu être admis au palais de justice étant donné qu'il présentait des symptômes liés à la COVID-19.

Mis au fait de la situation, la juge Luce Kennedy lui a demandé pourquoi il n'avait pas subi de test de dépistage avant de se rendre à la cour. Elle a ensuite sommé Miville d'aller subir ledit test dans les plus brefs délais.

Rappelons que le 24 octobre 2018, le véhicule que conduisait Sébastien Miville a traversé le terre-plein de l'autoroute 20 à La Pocatière avant de percuter une autre voiture qui venait en sens inverse. La copine de Miville, de même qu'un résident de Matane, sont morts dans l'accident.

La juge Kennedy a présenté ses excuses aux des personnes qui avaient été impliquées dans cet accident ainsi qu'auprès des membres des familles des victimes présentes dans la salle. Certaines personnes avaient fait la route de Matane à Rivière-du-Loup pour assister à la séance.

Elle a expliqué qu'elle ne pouvait passer outre les directives de la santé publique et autoriser une personne qui pourrait potentiellement être atteint de la COVID-19 à se présenter devant elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !