•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une course à trois pour la mairie de Sherbrooke

L'hôtel de ville de Sherbrooke au printemps

Le maire actuel et deux conseillers municipaux ont annoncé qu'ils tenteront leur chance à la tête de la Ville, aux prochaines élections.

Photo : Radio-Canada / Yannick Cournoyer

Radio-Canada

C'est maintenant officiel. Trois élus municipaux feront partie de la course à la mairie de la Ville de Sherbrooke.

Le conseiller municipal Vincent Boutin a officiellement annoncé sa candidature jeudi. Elle s'ajoute à celle d'Évelyne Beaudin, cheffe de l'opposition, qui est à la tête du parti Sherbrooke citoyen. Ils tenteront de ravir la place du maire sortant Steve Lussier, lors des élections municipales du 7 novembre prochain.

Une bonne compétition pour le maire Lussier

Peu surpris de cette annonce de Vincent Boutin, le maire de Sherbrooke, Steve Lussier, a dit voir cette course à trois comme un aspect positif.

C'est ça la démocratie. J'ai fait de la compétition à peu près toute ma vie. Ça fera partie encore une fois de la compétition qu'on aura à faire, puis démontrer évidemment les bons gestes qu'on a faits et les bons gestes qu'on veut faire dans le futur.

Une citation de :Steve Lussier, maire de Sherbrooke

Steve Lussier défend par ailleurs son bilan des quatre dernières années. Il explique avoir réussi à assainir les finances de la Ville, tout en menant des projets importants, et qu'il veut baser sa campagne sur la prospérité.

Je suis présent sur le terrain, je rencontre des entrepreneurs. Vous m'avez entendu au niveau des milieux de vie que je veux créer [...] J'ai de bons contacts aussi avec le gouvernement, que j'ai créés avec eux, qui vont nous amener complètement ailleurs. On veut des bons emplois, c'est ce que je suis à faire, affirme-t-il.

Évelyne Beaudin reste sur son appétit

La candidate Évelyne Beaudin souhaitait quant à elle en apprendre plus sur la nature des convictions de Vincent Boutin. Selon elle, ce dernier n'a toujours pas présenté d'idées concrètes, même dans son annonce faite jeudi. J'ai toujours eu de la difficulté à cerner la nature de ses convictions profondes, mais bon, il aura la campagne pour expliquer à la population les raisons de son engagement, souligne-t-elle.

J'ai entendu le même discours qu'on entend de Monsieur Boutin depuis ses débuts en politique, mais j'aurais souhaité entendre davantage par rapport à qu'est-ce qu'il a à proposer à Sherbrooke.

Une citation de :Évelyne Beaudin, conseillère municipale

Par rapport aux doutes de Vincent Boutin quant à la capacité de la politicienne à travailler en équipe, Évelyne Beaudin répond que son parti, Sherbrooke citoyen, a conçu son programme, en équipe, avec la population.

Ce programme-là, on ne va pas l'élaborer après l'élection avec des fonctionnaires. On la élaboré avec la population. Il est disponible sur notre site internet depuis près de six mois. Les gens savent à quoi s'attendre avec Sherbrooke citoyen, soutient-elle.

À la différence de Vincent Boutin, qui se présente comme indépendant, Évelyne Beaudin ajoute que la population serait gagnante d'opter pour un mouvement qui offre une vision claire de la Ville de Sherbrooke.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !