•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quarantaine des voyageurs au N.-B. : la liste des hôtels désignés rétrécit

Une chambre d'hôtel.

Le Nouveau-Brunswick exige que les voyageurs qui arrivent dans la province pour des raisons non essentielles s'isolent à leur frais dans un hôtel désigné en attendant de subir un test de dépistage de la COVID-19 (archives).

Photo : Radio-Canada / Fannie Bussières McNicoll

Radio-Canada

La liste des hôtels désignés pour les voyageurs qui doivent passer une quarantaine à leur arrivée au Nouveau-Brunswick compte de moins en moins de noms, à la demande de ces établissements.

Le gouvernement oblige les voyageurs qui arrivent dans la province pour des raisons non essentielles à s'isoler durant 7 jours, à leurs frais, dans un hôtel désigné, le temps de subir un test de dépistage de la COVID-19 au cinquième jour de leur période d’isolement.

Cette mesure est imposée depuis le week-end dernier aux vacanciers, aux personnes qui déménagent dans la province et aux voyageurs d’affaires, mais à l'exception des travailleurs en rotation, des camionneurs et des navetteurs qui franchissent régulièrement la frontière.

La quarantaine à l'hôtel s'applique aussi aux étudiants et à leurs parents qui les accompagnent au retour d'une zone considérée à risque (comme Halifax en ce moment), ou qui reviennent de l'extérieur de l'Atlantique.

Ces personnes doivent s'isoler à l'hôtel, qu'elles soient vaccinées ou non. Elles doivent d'abord s'inscrire auprès du gouvernement, en ligne ou par téléphone au 1 833 948-2800. Elles doivent ensuite réserver leur chambre, soit en communiquant directement avec l’un des hôtels désignés ou avec la Croix-Rouge au 1 800 863-6582.

La Croix-Rouge canadienne a le mandat de superviser le tout. Sa liste originale des hôtels désignés en comprend sept dans les villes suivantes : Moncton, Bathurst, Fredericton, Saint-Jean, Miramichi, Campbellton et Woodstock. Mais des hôtels se retirent de la liste pour diverses raisons, dont le manque d'espace ou la crainte de perdre leur clientèle habituelle.

Deux d’entre eux se sont déjà retirés de la liste, soit le Best Value Inn à Woodstock et le Rodd Miramichi River. Le Quality Hotel à Campbellton a fait une demande pour être aussi retiré de la liste et il attend une confirmation du gouvernement.

Quant à l'hôtel Hyatt Place, à Moncton, il affiche complet pour plusieurs nuits.

Un hôtel s'ajoute à Edmundston

Le gouvernement n’avait pas désigné d’hôtel à Edmundston parce que la région était en confinement à ce moment, mais il y en a maintenant un, selon le maire suppléant, Éric Marquis.

Finalement, hier soir, [...] on a su que l'hôtel Best Western avait été retenu pour permettre à nos jeunes de revenir dans notre région, indique Éric Marquis dans le cadre d’une entrevue accordée jeudi à l’émission La matinale, d’ICI Acadie.

L'entrée d'un grand hôtel.

L'hôtel Best Western Plus à Edmundston, peut accueillir les étudiants qui rentrent dans la région et qui doivent s'isoler, annonce le maire, Éric Marquis.

Photo : Radio-Canada / Bernard LeBel

Éric Marquis souligne que plusieurs dizaines d'étudiants inquiets, voire une centaine, l’ont contacté à ce sujet. Il leur recommande de ne pas appeler directement le Best Western et de communiquer plutôt avec la Croix-Rouge pour faire une réservation.

Des hôtels étaient prêts, d’autres non

La direction de l'hôtel désigné à Fredericton, le Delta, explique qu’elle accueillait déjà des voyageurs qui doivent s’isoler durant deux semaines. L’établissement avait peu de changements à faire pour accueillir ceux qui doivent s’isoler durant sept jours.

C'est tout le contraire dans le cas de l'hôtel Best Western Plus à Bathurst, selon sa directrice générale, Annie Doucet, qui se démène pour les accueillir.

Ce sont des heures supplémentaires. Pour moi, c'est de 16 à 20 heures par jour: rencontrer le [personnel], repasser toutes les procédures, s’assurer qu'ils comprennent, produire des documents, affirme Annie Doucet.

Mme Doucet précise qu’elle n’a reçu aucune documentation à remettre à ces voyageurs et qu’elle a dû produire elle-même une trousse de bienvenue à leur intention. C'est ouf, c'est fou!

Ç’aurait été vraiment plus efficace pour le déroulement de ceci, surtout si on avait su même deux ou trois jours d'avance ce qui allait arriver, comme avoir le temps de se préparer avant l'annonce.

Une citation de :Annie Doucet, directrice générale de l'hôtel Best Western Plus à Bathurst

Le chef intérimaire de l'opposition officielle, Roger Melanson, demande pour sa part au gouvernement de Blaine Higgs de faire en sorte que les mesures de prévention de la COVID-19 soient bien planifiées et soutenues par des ressources suffisantes.

Avec les renseignements d’Isabelle Arseneau et de l'émission La matinale

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !