•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vincent Boutin sera de la course à la mairie de Sherbrooke

Portait de Vincent Boutin

Le conseiller municipal Vincent Boutin se lance officiellement dans la course à la mairie de Sherbrooke. (archives)

Photo : Radio-Canada / André Vuillemin

Radio-Canada

Le conseiller municipal Vincent Boutin se lance officiellement dans la course à la mairie de Sherbrooke, a-t-il annoncé jeudi.

Ce dernier occupe le poste de conseiller du district des Quatre-Saisons depuis huit ans. Il est également président de l’arrondissement de Fleurimont.

Depuis toujours, je suis passionné par les changements concrets que nous sommes capables d’apporter à un milieu de vie à l’aide de politiques publiques efficaces. Je souhaite maintenant mettre à profit mon expérience, ma personnalité rassembleuse, mon écoute des gens, ma rigueur et mes idées au bénéfice des Sherbrookoises et des Sherbrookois, a-t-il déclaré dans un communiqué de presse.

Pour moi, la mairie est une étape naturelle de mon parcours professionnel et personnel. J’ai grandi à Sherbrooke, j’ai choisi de faire ma vie ici et d’y fonder ma famille parce que j’aime profondément Sherbrooke et ses citoyens.

Une citation de :Vincent Boutin

Il indique notamment vouloir accélérer la transition écologique de la Ville.

Quatre années pas à la hauteur

Vincent Boutin s’opposera ainsi à Steve Lussier, le maire actuel, et à Évelyne Beaudin, cheffe de Sherbrooke citoyen, lors de l’élection de novembre prochain.

Les quatre dernières années n'ont malheureusement pas été à la hauteur des ambitions et des attentes de la population. Nous avons eu droit à des échanges stériles entre le maire et la cheffe de l'opposition, soutient Vincent Boutin en parlant de ses adversaires.

Le conseiller avait d’ailleurs dénoncé un « climat négatif » au sein du conseil municipal de Sherbrooke en octobre dernier. Selon lui, tous les élus sherbrookois avaient leur part de responsabilité dans l'instauration d'une telle ambiance.

Quant à son adversaire Évelyne Beaudin, cheffe du parti Sherbrooke citoyen, il ajoute que celle-ci a démontré sa difficulté a travailler en équipe, puisqu'elle ne serait pas parvenu à rallier des conseillers municipaux sur divers dossiers.

Voulant mener une campagne électorale posée et respectueuse, Vincent Boutin affirme avoir cette fibre rassembleuse, nécessaire pour rallier les élus municipaux autour de projets.

Être plus à l'écoute

Selon le candidat à la mairie, la population peut être assurée qu'il travaillera avec cœur, écoute et respect.

Ce qui a manqué de la part du maire sortant c'est une vision partagée, claire, d'où on veut aller, pour la Ville de Sherbrooke, pour être capable de rallier les élus et les employés municipaux autour de cette vision....Être à l'écoute aussi de l'opinion des gens, je pense que ça a manqué.

Une citation de :Vincent Boutin

Un risque calculé

Après avoir occupé un rôle de conseiller municipal lors des deux derniers mandats, Vincent Boutin fait maintenant le choix de se présenter à la mairie. Dans le cas d'une défaite, ce dernier perdrait aussi son poste de conseiller et ainsi ne ferait plus partie de la politique active pour les quatre prochaines années.

Quand on a des convictions dans la vie et qu'on y croit, bien ce genre de questions là deviennent secondaires...il y a toujours un risque effectivement, mais mes convictions sont plus fortes que cette peur de perdre là.

Une citation de :Vincent Boutin

Vincent Boutin souhaite profiter des six prochains mois de campagne pour présenter son plan et sa vision de Sherbrooke.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !