•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des conseillers d'Ottawa veulent le retour des sports extérieurs

Un homme joue au golf au Loch March Golf & Country Club, à Ottawa.

Les conseillers espèrent que le golf et d'autres activités similaires seront de nouveau permis.

Photo : La Presse canadienne / Justin Tang

Radio-Canada

Plus d'une douzaine de conseillers municipaux de la Ville d'Ottawa ont signé une lettre demandant au premier ministre de l'Ontario, Doug Ford, de rouvrir les installations sportives extérieures.

Ils sont 16 conseillers municipaux sur 24 à avoir signé cette lettre, envoyée mercredi au premier ministre ontarien. Les élus demandent à ce que les activités extérieures qui peuvent être pratiquées dans le respect des mesures sanitaires et à distance convenable soient autorisées.

La pandémie dure depuis plus d'un an maintenant et les résidents d'Ottawa cherchent des moyens sûrs pour sortir, être physiquement actifs et maintenir leur santé mentale et leur bien-être, ont-ils argué.

Les signataires ont ajouté qu'ils ne remettaient absolument pas en question l'ordre de rester à la maison, en vigueur dans toute la province depuis le 8 avril, et les autres mesures visant à protéger la population. Ils estiment toutefois qu'un compromis peut être fait pour certaines activités sportives.

Des activités telles que le golf, le tennis et le pickleball se prêtent toutes à la distanciation sociale, peut-on lire dans la lettre.

Lorsque les exigences de distance sont respectées, ces activités de plein air peuvent être un moyen sûr pour les gens de profiter des espaces publics pendant la pandémie.

Une citation de :Extrait de la lettre adressée au premier ministre Doug Ford

Les conseillers municipaux ont aussi souligné les mesures mises en place sur les terrains de golf, tout au long de la précédente saison, pour permettre aux amateurs de pratiquer leur sport en toute sécurité.

Nous estimons que les avantages pour la santé physique et mentale qu'apporte la réouverture des activités récréatives extérieures l'emportent largement sur les risques associés à leur fermeture, ont-ils conclu.

La Dre Etches favorable à des arrangements

Dans une réponse par courriel envoyée à Radio-Canada, jeudi, Santé publique Ottawa (SPO) indique être au courant de la démarche des élus municipaux et précise que la médecin chef en santé publique, Dre Vera Etches est favorable à ce que la province examine régulièrement les restrictions en place à mesure que les indicateurs de la pandémie continuent d'évoluer, et modifie ces restrictions au besoin.

Localement à Ottawa, avec l'ordonnance de rester à domicile toujours en vigueur, la Dre Etches rappelle à tous que les activités de plein air sont importantes pour le bien-être mental et physique. Ces activités doivent être pratiquées proche de chez soi dans son quartier et avec les personnes avec lesquelles vous vivez ou exclusivement avec un autre ménage pour ceux qui vivent seuls. La transmission de la COVID-19 est toujours possible à l'extérieur, il est donc important de garder au moins deux mètres de distance et de porter des masques si vous entrez en contact étroit avec quelqu'un de l’extérieur de votre ménage, écrit SPO.

Vers un nouveau recul du gouvernement?

Selon les règles en vigueur actuellement à travers la province, les Ontariens doivent rester à la maison, à moins de sortir pour des raisons essentielles, comme d'aller faire son épicerie, de se déplacer pour recevoir des soins de santé ou pour faire un travail qui ne peut pas être fait à distance.

L’exercice à l’extérieur, près du domicile et uniquement avec les gens d’un même ménage, est également permis.

Selon le directeur de la table consultative scientifique de la province, Dr Peter Juni, les experts scientifiques de l'Ontario n'ont pas conseillé au premier ministre Doug Ford d'interdire l'utilisation des installations récréatives extérieures pour freiner la propagation du nouveau coronavirus, avait-il affirmé en entrevue à CBC.

Ce n'est pas la première fois que des élus d'Ottawa demandent des ajustements aux règles sanitaires mises en place par la province pour faire face à la situation pandémique critique en Ontario.

Le maire d'Ottawa, Jim Watson - qui n'a toutefois pas signé la lettre envoyée mercredi sur les installations sportives extérieures - s'était notamment prononcé contre la fermeture des ponts interprovinciaux entre Ottawa et Gatineau. Il espérait obtenir la suppression des barrages routiers.

Depuis l'annonce d'un nouveau confinement, le premier ministre Doug Ford a déjà fait marche arrière sur certaines mesures, notamment en ce qui concerne l'ouverture des terrains de jeux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !