•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’inquiétante perte de biodiversité du cacaoyer

Y aura-t-il encore du chocolat dans 50 ans?

Les variétés anciennes de cacaoyers disparaissent au profit des monocultures qui gagnent les plantations de cacao.

Photo : Radio-Canada / Gilbert Bégin

Radio-Canada

Les chercheurs s’inquiètent de la disparition rapide des différentes variétés de cacaoyers, dont certaines sont très anciennes.

La destruction de la forêt amazonienne fait partir en fumée des variétés sauvages encore inconnues des botanistes.

Dans les plantations, le remplacement de variétés par des clones hyperproductifs favorise les monocultures, ce qui accélère la perte du patrimoine génétique de l’arbre à cacao.

Cette perte de variétés fait craindre la disparition de saveurs encore méconnues du public. Mais plus encore, l’appauvrissement génétique du cacaoyer compromet la capacité de cette espèce à s’adapter au réchauffement du climat.

Y aura-t-il encore du chocolat dans 50 ans?

Carbone parle d'environnement autrement pour répondre aux préoccupations citoyennes. De la vulgarisation scientifique aux enjeux qui touchent le quotidien des Canadiens, les vidéos de Carbone explorent une diversité de problématiques et de défis pour faire des choix plus éclairés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !