•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec paiera 70 % des coûts de restauration de la toiture du Côté-Cour

L'extérieur du Côté-Cour.

Le bâtiment du Côté-Cour à Jonquière

Photo : Radio-Canada

Le ministère de la Culture et des Communications du Québec (MCCQ) paiera 70 % de la première phase des travaux de réfection de la toiture du Côté-Cour de Jonquière, évalués à environ 400 000 $. La balance de la facture sera assumée par la Ville de Saguenay.

Toutefois, le Ministère n’a pas encore statué sur la demande d’aide financière globale acheminée par l’Espace Côté-Cour pour un projet majeur de restauration de l’immeuble patrimonial construit en 1911, évalué à un peu plus de 3 millions de dollars. La corporation culturelle a aussi sollicité Patrimoine Canada.

Directeur général de l’Espace Côté-Cour, Dario Larouche explique que le MCCQ s'est montré intéressé de procéder à une annonce prochainement pour confirmer son apport financier au projet de réfection de la toiture. Ainsi, la résolution adoptée par la Ville de Saguenay en juillet 2020 visant à entériner un règlement d’emprunt de 587 000 $ pour une aide d'urgence à l’Espace Côté-Cour afin de lui permettre de réparer des dommages majeurs au toit a été abrogée.

Le ministère s'est dit intéressé de faire une annonce, donc on a déposé une nouvelle demande. Il paierait 70 % du montant : 280 000 $. La Ville paierait 30 %, donc 120 000 $ , a fait savoir Dario Larouche, qui a confié n’avoir aucune idée du moment précis où la subvention pourrait être annoncée. Le directeur a appris en mars l’intention du Ministère d’être partenaire financier du projet de restauration du toit.

Le 15 avril, le comité exécutif de Saguenay a confirmé que la Ville assumera le tiers des coûts. L’enveloppe sera scindée en deux, pour un premier versement de 100 000 $ avant le début des travaux et 20 000 $ sur dépôt du certificat de conformité final signé par l’architecte au dossier.

Soulagé

Dario Larouche a poussé un soupir de soulagement au début du printemps, lorsqu’il a constaté que la fonte graduelle des neiges n’a pas provoqué d’infiltration d’eau par le toit. Il espère que la mise en branle du chantier se fera au cours des prochaines semaines puisqu’un autre hiver pourrait compromettre l’intégrité du bâtiment.

Quant au projet global de restauration de 3 millions, qui serait en cours d’analyse, la direction du Côté-Cour espère obtenir l’heure juste bientôt.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !