•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux nouvelles personnes atteintes de la COVID-19 sur la Côte-Nord

Une affiche à l'entrée de l'urgence de l'hôpital de Sept-Îles indiquant d'attendre les consignes sanitaires de l'autre côté de la porte. Photo prise le 26 octobre 2020.

Des indications à suivre à l'urgence de l'hôpital de Sept-Îles. (archives)

Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

La région compte aujourd’hui seulement deux nouveaux cas de COVID-19 répertoriés par le CISSS, dans la MRC de Manicouagan. Une baisse important par rapport au dernier bilan de la veille, qui rapportait 15 nouvelles infections.

Le CISSS rapporte aussi une nouvelle guérison pour un total de 82 cas actifs sur la Côte-Nord.

Cas par MRC :

  • Basse-Côte-Nord : 10
  • Caniapiscau : 10
  • Haute-Côte-Nord : 49
  • Manicouagan : 218 (+2)
  • Minganie : 22
  • Sept-Rivières : 199
  • Inconnue : 1

Source: CISSS de la Côte-Nord

Deux personnes de la région sont toujours hospitalisées en raison de la COVID-19.

Cinq éclosions sont toujours en cours dans la région, dont quatre dans Manicouagan et une en Haute-Côte-Nord.

Québec ne rapporte pas de nouveaux cas à l’établissement de détention de Baie-Comeau. Rappelons que deux employés de l’endroit ont contracté la COVID-19. Aucun détenu ne serait infecté par le virus.

Prudence et respect des mesures sanitaires

Même s’il privilégie présentement une approche par la sensibilisation, le directeur de la santé publique de la Côte-Nord, Dr Richard Fachehoun, indique que le nombre de nouveaux cas de COVID-19, la semaine dernière, dans Manicouagan, justifierait un passage de la MRC en zone rouge.

Si on devait regarder juste ces chiffres-là, la MRC basculerait au rouge, a indiqué Dr Fachehoun, en entrevue à l’émission Bonjour la Côte.

Richard Fachehoun accorde une entrevue à Radio-Canada sous la neige.

Le directeur de la santé publique au CISSS de la Côte-Nord, Richard Fachehoun (archives)

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

Nous savons pourquoi les chiffres étaient élevés. Il y avait une éclosion dans un milieu scolaire. C’est pour ça qu'on a maintenu le palier orange, explique le directeur de la santé publique.

Il indique que les deux prochaines seront cruciales pour lutter contre la transmission dans Manicouagan.

Il insiste aussi sur le fait que la situation actuelle dans Manicouagan pourrait très bien arriver dans une autre MRC de la Côte-Nord et que la vigilance est de mise partout dans la région.

À l'échelle provinciale, le Québec recense 1094 nouveaux cas de COVID-19 et 12 décès de plus.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !