•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une chaîne de salles de sport tente d’éviter la faillite

International Fitness Holdings attribue sa mauvaise fortune à la pandémie et aux restrictions sanitaires.

Logo de GYMVMT (prononcé Gym Movement)

Certaines salles de sport GYMVMT fermeront après le processus de rachat par un investisseur privé.

Photo : Radio-Canada / Sandra Batson

La société propriétaire d’une vingtaine de salles de sport GYMVMT en Alberta s’est placée sous la protection des créanciers dans l’espoir de vendre ses activités et d’éviter la faillite.

International Fitness Holdings, qui a des salles à Calgary et à Edmonton, a déposé un avis d’intention de faire une proposition en vertu de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité, une procédure qui permet aux entreprises en difficulté financière de se restructurer.  

L’entreprise dit avoir déjà trouvé un acheteur potentiel, mais certains établissements fermeront à la suite du processus de vente. 

Nous devrons fermer certaines salles de manière permanente et réduire la taille de notre équipe dans les semaines à venir. Nous espérons pouvoir laisser la plupart de nos clubs ouverts et finaliser la liste d’ici la fin du mois de mai, a annoncé l’entreprise dans une lettre à ses membres. 

International Fitness Holdings possède 21 salles sous les bannières GYMVMT, HER GYMVMT, Bankers Hall Club et Club Fit. Les abonnements ne changent pas pendant le processus de vente et de restructuration, selon l'entreprise, mais les membres peuvent les annuler.

Les effets des restrictions sanitaires

Dans la même lettre, l’entreprise attribue ses difficultés à la pandémie et aux restrictions sanitaires. Comme vous le savez, la pandémie a eu un effet important sur l’industrie du conditionnement physique en Alberta, puisque nos dépenses s’accumulent, avec beaucoup moins de revenus. Tout le secteur peine à se maintenir hors de l’eau, précise-t-elle.

Dans un format question-réponse accessible sur son site Internet, la chaîne affirme que ses salles ont été fermées durant la moitié des 14 derniers mois.

Seules les séances de conditionnement individuel en présence d’un entraîneur sont autorisées à l’intérieur et sur rendez-vous. GYMVMT avait déjà fermé temporairement certaines de ses salles de sport pour s’adapter à ces mesures sanitaires.

La chaîne précédemment connue sous les noms de World Health et de Spa Lady avait également changé de nom, de logo et d'image de marque seulement trois mois avant le début de la pandémie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !