•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La production de spectacles réinventée pour la pandémie

Une caméra vidéo braquée sur une scène et des instruments de percussion.

L’entreprise SSI qui se spécialise dans le son et l’éclairage de scène propose aux artistes un lieu de diffusion clé en main.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une entreprise du secteur culturel à Moncton a développé de nouvelles compétences pour répondre aux changements entraînés par la pandémie.

L’entreprise de production SSI se spécialise dans le son et l’éclairage de scène. Avant la pandémie, elle fournissait le matériel et la main-d'œuvre à divers événements culturels.

Avec la pandémie, on n’a plus ça, plus de festivals, plus de [rassemblements]. Pour nous autres, ç’a changé ce qu’on pouvait faire. On ne pouvait pas sortir. On avait tout cet équipement ici à ne rien faire. On s’est dit : "Qu’est-ce qu’on fait?", explique un technicien de son chez SSI, Luc Ogilvie.

Avec l’aide du gouvernement, l’entreprise est parvenue à tirer son épingle du jeu en créant un service de spectacles numériques qu'elle appelle Sound Stage.

Au début, on était comme dans l'entrepôt. C'était plus difficile, mais le propriétaire de l’édifice nous a donné une autre salle. [...] On a eu cette salle et elle est plus permanente. Il ne faut pas qu’on la [débarrasse] chaque fois, indique M. Ogilvie.

Un camion de l'entreprise devant un entrepôt.

SSI propose aussi aux artistes un service mobile de diffusion en continu.

Photo : Radio-Canada

Le Sound Stage est devenu un lieu de diffusion clé en main pour des artistes. C’est avantageux pour eux et pour les techniciens, souligne M. Ogilvie.

C’est beaucoup plus relax. On peut arriver plus tôt. C'est notre salle. On peut prendre notre temps, puis ça [économise] beaucoup. Il n’y a pas de frais de livraison, pas de frais d'hôtel, toutes ces affaires-là, précise le technicien.

Plusieurs événements ont été présentés à partir de ces installations, dont les festivals 506 et HubCap.

Le secteur privé demande aussi les nouveaux services de l’entreprise. Même des [appels] de Zoom. On se fait appeler pour gérer le trafic de Zoom, affirme Luc Ogilvie.

Le Sound Stage a permis aux employés de conserver leur emploi pendant la pandémie et il a ajouté une corde à leur arc.

Maintenant, on a une salle, on a l'équipement, on est pratique, nous sommes vraiment bons sur [la diffusion en continu]. On espère que ça ne s’en va jamais, que même avec les festivals, avec tout ce qui revient, il y aura tout le temps une place où on peut faire des galas, des [réunions]. Comme ça se fait avoir un [camion] à côté qui nous donne l’option de faire [une diffusion en direct]. On sait comment le faire. C’est juste l’amener et le mettre en place dans les autres festivals, ajoute Luc Ogilvie.

SSI Sound Stage est toujours à la recherche de musiciens qui aimeraient produire des spectacles virtuels de qualité. L’entreprise espère aussi un retour rapide aux spectacles présentés devant public.

D’après un reportage de Camille Bourdeau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !