•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Denis Coderre recrute l’ancien élu de Projet Montréal Guillaume Lavoie

Guillaume Lavoie.

Guillaume Lavoie se présentera à la mairie d'arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension pour Ensemble Montréal, la formation politique de Denis Coderre.

Photo : Radio-Canada

Mathieu Prost

Il avait songé à incarner une troisième voie pour la mairie de Montréal. Finalement, Guillaume Lavoie se présentera dans l’arrondissement Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension dans l'équipe de Denis Coderre.

L’annonce confirmée mercredi matin risque d’avoir un certain retentissement sur la scène municipale montréalaise. Guillaume Lavoie, qui a été battu par Valérie Plante lors de la course à la chefferie de Projet Montréal en 2016, sera candidat pour Ensemble Montréal, aux côtés de Denis Coderre, lors des élections de novembre prochain.

Il tentera de conquérir la mairie de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension, remportée par Projet Montréal en 2017. La mairesse, Giuliana Fumagalli, a depuis été exclue du parti à la suite d’accusations de harcèlement et souhaite briguer un autre mandat avec son nouveau parti, Quartiers Montréal.

En conférence de presse avec Denis Coderre, Guillaume Lavoie n’a pas manqué de décocher quelques flèches à l’endroit de l’administration de Valérie Plante.

Je vois que les défis les plus gigantesques auxquels nous devons faire face, que ce soit l’habitation, pour laquelle on a essentiellement une politique de rhétorique, que ce soit la mobilité, je trouve qu’on en parle beaucoup plus qu’on en fait. Ou l’extraordinaire préoccupante situation budgétaire et financière de la Ville, qui va être une hypothèque presque paralysante pour l’avenir de la Ville si on ne fait rien.

Le constat que je fais aujourd’hui, c’est que l’administration actuelle n’a pas une vision qui me semble à la hauteur de ce dont on a besoin.

Une citation de :Guillaume Lavoie

Guillaume Lavoie remet en question le budget de l'administration de Projet Montréal. C'est assez extraordinaire qu'une ville prévoit plus de revenus de contraventions que jamais dans une année où il n'y a personne au centre-ville, a-t-il mentionné.

Denis Coderre fait confiance à sa nouvelle recrue pour scruter les finances de la Ville. J'aimerais ça être un petit oiseau pour commencer à regarder justement la créativité des opérations comptables, pour voir s'il n'y a pas un plus gros déficit qui se cache [..] À force de mettre de la poussière en dessous du tapis, il commence à y avoir une bosse, à un moment donné, a lancé le candidat à la mairie.

M. Lavoie confie que sa venue dans le camp Coderre est le fruit de nombreux échanges.

Pour ses appartenances passées, il dit qu’il ne renie rien. Il rappelle toutefois qu’il ne traverse pas la Chambre pour rejoindre l’autre camp. Il dit avoir quitté Projet Montréal à la fin de son mandat en paix, il y a quatre ou cinq ans.

Alarmisme, dit le cabinet Plante

Mercredi après-midi, le cabinet de la mairesse Valérie Plante a répondu aux attaques sur la situation financière de la Ville. Montréal a la meilleure reprise du travail en Amérique du Nord et ses états financiers seront rendus publics dans les prochaines semaines, et tous les indicateurs sont au vert, affirme-t-on dans une déclaration transmise à Radio-Canada.

Selon le bureau de la mairesse, la seule chose qui nuit à la réputation financière de Montréal en ce moment, c’est le ton alarmiste de l’opposition.

Le cabinet de Mme Plante fait notamment valoir que son administration est plus transparente que la précédente.

La Ville fait maintenant des consultations publiques pour élaborer le budget et publie les projections financières pour les prochaines années. Contrairement à l’ancienne administration, nous sommes engagés à ouvrir les livres pour la campagne électorale. Monsieur Coderre aura donc accès aux mêmes informations que nous, conclut la déclaration.

En politique municipale depuis 2013

Guillaume Lavoie a été élu conseiller municipal du district de Marie-Victorin en 2013, avec Projet Montréal. Après son échec face à Valérie Plante pour prendre la tête du parti, il a choisi de ne pas se représenter lors des élections de 2017.

Pendant ses années dans l’opposition, notamment comme porte-parole en matière de finances, il n’était pas tendre avec le maire qu’il rejoint aujourd’hui, disant notamment qu’il était déconnecté des problématiques que vit la métropole en matière de développement économique.

Questionné en 2016 sur un contrat attribué à un consultant externe qui avait été solliciteur pour le parti du maire, Guillaume Lavoie avait alors estimé que Denis Coderre avait « traversé une ligne éthique ». Il s’était aussi étonné des nombreux voyages à l’international réalisés par le maire au cours de son mandat : Ça ressemble un peu à un chèque en blanc avec quelqu'un qui a une carte pour se promener partout dans le monde.

Ce spécialiste de la politique américaine, habitué des plateaux télévisés, avait jonglé ces derniers mois avec l’idée de se présenter à la mairie de Montréal. En entrevue à Radio-Canada en novembre 2020, Guillaume Lavoie admettait considérer sérieusement une candidature à la mairie de la métropole. À ce moment, il affirmait que l’objectif n’était pas de battre Valérie Plante, mais d’offrir quelque chose de mieux aux Montréalais.

Invité à commenter l’annonce de sa candidature mardi soir, il s’était contenté de répondre demain est un autre jour. Et vraisemblablement, demain est aussi un autre parti.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !