•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : 500 personnes hospitalisées et aucun décès

Des gens dans une file.

Une longue file s'est formée le 27 avril à une clinique de vaccination sur rendez-vous à Coquitlam, dans la banlieue de Vancouver.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms (CBC)

Les autorités de la santé de la Colombie-Britannique ont signalé, mardi, 799 nouvelles contaminations au coronavirus alors que les hospitalisations ont augmenté par rapport à leur dernier bilan concernant la pandémie.

La Dre Bonnie Henry, médecin hygiéniste en chef, et Adrian Dix, ministre de la Santé, notent que 164 personnes sont hospitalisées aux soins intensifs à travers la province. Par contre, déclarent-ils, il n'y a eu aucun nouveau décès lié au COVID-19 [depuis le dernier bilan], pour un total de 1571 décès en Colombie-Britannique.

Parmi les 127 048 cas recensés depuis le début de la pandémie, plus de 90 % de gens ont guéri de la maladie. Les cas actifs sont au nombre de 8089 alors que 11 792 personnes demeurent sous surveillance de la santé publique, car elles ont été exposées au virus.

De plus, les autorités de la santé notent que quatre des infections déclarées dans ce bilan sont des personnes ne résidant pas au Canada.

Des gens dans une file interminable.

Les 30 ans et plus peuvent dorénavant se faire immuniser avec le vaccin AstraZeneca, là où il est disponible.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms (CBC)

AstraZeneca rencontre du succès

1 671 128 doses des trois vaccins, Pfizer-BioNTech, Moderna et AstraZeneca, ont été administrées, dont 89 457 doses de rappel.

La province mène deux campagnes d’immunisation simultanément et celle en pharmacie connaît un tel succès que l’offre suit doucement la demande dans les régions les plus touchées par la crise sanitaire.

« Nous savons que la demande pour le vaccin AstraZeneca est élevée dans de nombreuses régions. Malheureusement, l'offre disponible dans les pharmacies de certaines régions continuera d'être limitée jusqu'à ce que des approvisionnements supplémentaires arrivent. »

— Une citation de  Les autorités de la santé de la Colombie-Britannique

Cependant, cela n’empêche pas les autorités sanitaires à rendre le vaccin de la firme anglo-suédoise disponible à toute personne âgée de 30 ans et plus qui se trouve dans l’une de ces zones à risque. Elles affirment que la province recevra suffisamment de vaccins d’AstraZeneca pour aller de l’avant avec la campagne d’immunisation.

Par ailleurs, pour le programme de vaccination provinciale basé sur l'âge, toute personne de 18 ans et plus en Colombie-Britannique peut s'inscrire pour recevoir un vaccin sur le site Internet provincial. En ce moment, des invitations à prendre un rendez-vous pour se faire immuniser sont envoyées aux personnes inscrites de 59 ans et plus.

La vaccination des travailleurs se poursuit dans des cliniques ciblées. Les autorités sanitaires assurent que ce programme sera élargi étant donné que la province recevra davantage de doses de vaccin la semaine prochaine.

Bien que la campagne d’immunisation se déroule bien, cela ne veut pas dire qu’il faut baisser la garde. Que vous ayez reçu votre vaccin le mois dernier ou que vous ayez un rendez-vous dans les jours à venir, nous rappelons à tout le monde de continuer à utiliser toutes vos couches de protection, de rester en petit groupe et dans votre communauté.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !