•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le président de la CSN va briguer la mairie de Longueuil

Jacques Létourneau.

Jacques Létourneau a annoncé sa décision par vidéo aux salariés et aux militants de la CSN.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Jacques Létourneau, qui préside la Confédération des syndicats nationaux (CSN) depuis 2012, a annoncé mardi qu’il allait quitter ses fonctions en juin pour briguer la mairie de Longueuil sous la bannière d’Action Longueuil, le parti de la mairesse actuelle.

Sylvie Parent a annoncé récemment qu'elle ne se représenterait pas à la mairie.

Dans une vidéo envoyée aux salariés et aux militants de la CSN, M. Létourneau a expliqué que c'est à l'invitation du parti qu'il avait pris cette décision.

Jacques Létourneau a indiqué qu’il allait annoncer officiellement qu’il quittait ses fonctions de président de la CSN lors du conseil confédéral de juin.

Je plonge en politique municipale, imaginez, j’ai accepté l’invitation d’Action Longueuil de me porter candidat à la mairie l’automne prochain, a-t-il déclaré dans la vidéo.

Dans une lettre publiée en soirée sur le site web de la centrale syndicale, Jacques Létourneau explique ce qui a motivé sa décision.

Après avoir résumé son long parcours syndical, M. Létourneau affirme que son implication en politique municipale lui apparaît comme le prolongement naturel de l’action syndicale.

Dans cette missive, le futur candidat à la mairie de Longueuil énumère les grandes lignes ce qui semble être son futur programme de campagne, où il évoque pêle-mêle l’accès à des réseaux de transport collectifs dignes de ce nom, une société plus verte et un environnement mieux protégé, les employé-es des écoles, des usines, ou du secteur des services, des travailleuses et travailleurs dans les services de garde, dans les hôpitaux, dans les commerces de proximité.

M. Létourneau écrit qu’il pense être qualifié pour pouvoir améliorer la vie de toutes les classes de la société de Longueuil.

Le président de la centrale syndicale conclut son message en soulignant que la CSN n’est pas l’histoire d’une seule personne, c’est celle de tout un mouvement.

M. Létourneau doit s’adresser aux médias mercredi.

Le président sortant de la CSN n'est pas le seul candidat à s'intéresser à la mairie de Longueuil. La députée indépendante de Marie-Victorin, Catherine Fournier, admettait à la fin de février être en réflexion à propos d'une candidature à ce poste. Elle avait fait cette sortie quelques jours après que la mairesse sortante, Sylvie Parent, eut annoncé qu'elle ne sollicitait pas de renouvellement de mandat lors des élections municipales de novembre prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !